Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2022 6 13 /08 /août /2022 08:48

Le géant pétrolier et gazier TotalEnergies a plus que doublé son bénéfice au deuxième trimestre et a réalisé le meilleur résultat net du CAC 40 sur le semestre, avec plus de 10,4 milliards d'euros. Il est suivi par le numéro deux mondial de la sidérurgie ArcelorMittal, qui a profité de la hausse des prix de l'acier et a atteint près de 8 milliards d'euros. Engie, le principal fournisseur de gaz en France, a quant à lui plus que doublé son bénéfice, à 5 milliards d'euros.

LVMH, Kering et L'Oréal ont aussi vu leurs bénéfices cumulés grimper de plus de 36% par rapport au premier semestre 2021, avec des marges confortables. Le groupe de luxe Hermès a quant à lui annoncé fin juillet, un bénéfice de 1,64 milliard d'euros au premier semestre, en hausse de 39,7% sur un an grâce à une progression des ventes dans toutes les régions.

La bonne performance générale du CAC 40 s'explique aussi par les plans de réductions des coûts adoptés pour faire face à la pandémie de Covid-19, qui continuent à porter leurs fruits en 2022.

Certains groupes ont tout de même subi l'onde de choc de la guerre en Ukraine, comme Renault et Société Générale qui se sont retirés de Russie après le déclenchement du conflit. Renault a vendu sa participation chez le constructeur Avtovaz, qui fabrique notamment les Lada, et Société Générale la sienne dans la banque Rosbank, occasionnant des charges de plusieurs milliards d'euros.

Avec l'inflation et la hausse des taux directeurs des banques centrales, qui renchérissent le coût du crédit et rendent donc plus difficiles les nouveaux financements, certains acteurs économiques s’attendent donc à une récession de l'économie mondiale.

Preuve de la méfiance des investisseurs, l'indice boursier CAC 40 a perdu environ 10% depuis le début de l'année, malgré un mois de juillet très positif avec la publication des résultats.


Bref, pour parler clairement : ils ont gagné beaucoup de pognon mais ne veulent pas le réinvestir.

Mais qu’est-ce qu’ils peuvent bien en faire alors ?...

S’il y a un millionnaire qui lit ce blog, qu’il nous dise à quoi ça lui sert tout son pèze ? A l’empêcher de crever ?

 

Source

Partager cet article
Repost0
13 août 2022 6 13 /08 /août /2022 08:41

« Aube naissante » aura duré trois jours, du vendredi 05 au dimanche 07 août 2022. Ce fut, comme l’ont qualifié les stratèges israéliens une "opération préventive" contre une éventuelle attaque du Jihad Islamique. Les Etats-Unis et dans leur sillon l’ensemble des puissances alliées dont la France, ont soutenu l’initiative israélienne. L’argument était simple : "Israël a le droit de se défendre". Ainsi, les droits nationaux et légitimes du Peuple Palestinien ont été balayé d’un revers de main. Toute résistance à l’occupation israélienne étant considérée comme "terroriste". Voici donc la liste nominative des "terroristes" tombés durant ces trois jours :

1- Imad Abd al-Rahim Shallah, 50 ans Gaza.
2- Youssef Salman Qaddoum 24 ans Gaza.
3- Taysir Mahmoud Al-Jabari, 50 ans Gaza City.
4- Salama Muharib Abed 41 ans Gaza.
5- Ala’ Abdullah Qaddoum, 5 ans Gaza City.
6- Donyana Adnan Attia Al-Amour 22 ans Gaza.
7- Mohamed Ahmed Abdel-Fattah Al-Madhoun, 26 ans Tours Al-Nada.
8- Fadl Mustafa Zorob 30 ans Khan Younès.
9- Muhammad Hassan Al-Bayouk, 35 ans, Khan Younis.
10- Ahmad Mazen Azzam, 25 ans Bande de Gaza.
11- Tamim Ghassan Abdullah Hijazi, 23 ans Al-Zana.
12- Oussama Abdul Rahman Al-Suri, 27 ans, Bani Suhaila.
13- Hassan Mohamed Mansour, 26 ans, Jabalia.
14- Naama Muhammad Abu Qaida 62 ans Jabalia.
15- Noureddine Ali Al-Zubaidi 19 ans Jabalia
16- Hazem Muhammad Salem 12 ans Jabalia.
17- Ahmad Muhammad Al-Nayrab 13 ans Jabalia.
18- Moamen Muhammad Al-Nairab 4 ans Jabalia.
19 - Khalil Iyad Abu Hamadeh, 19 ans, Jabalia.
20- Ahmed Walid Al-Fram, 18 ans Jabalia.
21- Misbah al-Khatib 50 ans Jabalia.
22- Muhammad Muhammad Ibrahim Zaqout 19 ans Jabalia.
23- Ziad Ahmed Al Mudallal, 36 ans Rafah.
24- Muhammad Iyad Hassouna, 14 ans Rafah.
25- Ismail Abdel Hamid Mohamed Salameh, 30 ans Rafah.
26- Hana Ismail Ali Salameh, 51 ans, Rafah.
27- Rafat Saleh Ibrahim Al-Zamili, 45 ans, Rafah.
28- Khaled Saïd Mansour 47 ans Rafah.
29- Alaa Saleh Al-Tahrawi, 30 ans, Rafah.
30- Ahmad Muhammad Afana, 31 ans, Jabalia.
31- Dia Zuhair Al-Borai, 30 ans Jabalia.
32- Jamil Ehab Najm 15 ans Jabalia.
33- Jamil Najm Najm 6 ans Jabalia.
34- Nazmi Fayez Abu Karsh 16 ans Jabalia.
35- Hamed Haider Najm 17 ans Jabalia.
36-Mohamed Salah Negm 17 ans Jabalia.
37- Muhammad Yasser Nimr Al-Nabahin 13 ans Al-Bureij.
38- Ahmed Yasser Nimr Al Nabahin 9 ans Al-Bureij.
39- Dalia Yasser Nimr Al Nabaheen 13 ans Al Bureij.
40 - Yasser Nimr Mahmoud Al Nabahin 45 ans Al-Bureij.
41 - Khaled Ayman Yassin, 27 ans Al Zaytoun.
42- Shady Emad Nimr Kahil, 27 ans Al Zaytoun.
43- Abd al-Rahman Jum’ah al-Silk 19 ans al-Shuja’iyya.

 

On frémit à l'idée que la 33e victime, Jamil Najm Najm 6 ans, ait pu rester en vie et continuer de terroriser Israël et le Proche Orient dans son ensemble.

 

Source

 

 

Partager cet article
Repost0
6 août 2022 6 06 /08 /août /2022 08:30

L’imam Hassan Iquioussen risque d’être prochainement expulsé de France, malgré les recours qu’il a engagés. Cet homme n’a pourtant commis aucun délit, sauf celui de s’exprimer dans un langage d’une grande clarté qui ne prône ni le jihad ni la violence, contrairement à ce que racontent le gouvernement et ses lèche-culs de service.

Qu’est-ce qu’il dit exactement Hassan Iquioussen ? Il dit que le terrorisme est entretenu par les états occidentaux pour justifier leurs interventions dans les pays arabes (Irak, Afghanistan, Syrie) et leur soutien aux régimes de ségrégation (Israël). Qu’ils ont besoin pour continuer leurs invasions de l’approbation du peuple et que pour cela, ils doivent en plus de la peur lui injecter la haine. Et cette haine pour être plus efficace doit venir des deux côtés. L’opération « Caricatures de Mahomet » a servi à ça et le grand danger pour les musulmans, c’est de tomber dans le panneau.

Vous comprenez maintenant pourquoi on veut renvoyer Hassan Iquioussen dans son pays (où d’ailleurs il n’est pas né).


P.S. : Hier l’expulsion a été suspendue par le tribunal administratif de Paris. Le ministère va faire appel devant le conseil d’Etat.

Partager cet article
Repost0
6 août 2022 6 06 /08 /août /2022 08:00

Depuis quelques jours les Ukrainiens inondent les zones civiles de Donetsk et ses environs de mini-mines Lepestok [littéralement « pétale » : voir photo]. Ces mines ne tuent pas, elles arrachent une main ou un pied. Des dizaines de milliers de ces engins parsèment les rues et les parcs. Ces armes sont strictement interdites par les conventions internationales.

Les voitures roulent lentement autour de Donetsk (les roues sont explosées) et les gens essaient de ne pas quitter leurs appartements – les enfants sont confinés. La raison en est les mines PFM-1 Lepestok sans autodestruction (préfixe "C"), dont l’arsenal ukrainien compte plusieurs millions. Elles sont utilisées dans les villes des DLNR (Républiques Populaires de Donetsk et Lugansk - Donetsk i Lugansk Narodnyié Respoubliki) à l’aide de lance-roquettes multiples Uragan.

La conception de la PFM-1 est assez simple. Le corps lui-même est fabriqué en polyéthylène léger avec des pièces fusibles en métal. Le poids total d’une mine est de 80 grammes seulement, dont 40 grammes d’explosif.

Le nom « pétale » n’a pas été donné à cette mine antipersonnelle pour rien, sa forme est constituée de seulement deux pétales, dont l’un contient l’explosif et l’autre sert de contrepoids pour la stabilisation dans l’air afin d’éviter une explosion lors de l’impact avec le sol. Traitement d’une telle mine : Idéalement, ne la touchez pas et appelez les services d’urgence. En théorie, la mine pourrait être ramassée à l’aide d’une pelle ou même des mains pour la déplacer jusqu’à un endroit où elle pourrait exploser en toute sécurité. Il faut 5 à 15 kg de poids pour faire exploser ces mines. Des briques et des morceaux de béton lancés à distance peuvent le faire. Elles sont également touchées par les chars ou les mitrailleuses.

 

Source

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2022 6 16 /07 /juillet /2022 10:01

J’ai reçu un choc. Un choc artistique. Comme ça n’arrive pas tous les jours. Le précédent remonte à dix ans et c’est le chanteur Orelsan qui l’avait provoqué avec son « Chant des sirènes ». Hélas depuis, le show biz lui a mangé le cerveau et son inspiration a fondu sous les feux de la rampe.

Dix ans avant, je découvrais Claude Semal en concert à Chatou (78). Un grand chanteur qui s’est « préservé du succès », comme dit Sarcloret. Et heureusement pour lui ! Parce que le show biz broie les talents, exploite des employés-artistes qu’on enchaîne aux tournées comme des forçats. Les rares vedettes qui s’en sortent claquent la porte avant qu’il soit trop tard.

Mais revenons au sujet, à ce nouvel élu dans mon panthéon portatif. Il s’appelle Nicolas Jules. Facile à retenir. Et son site internet on le trouve du premier coup. Là vous pourrez commander son dernier CD et regarder ses vidéos, très bien ficelées. Mais pour apprécier toute la saveur des chansons, c’est l’album qu’il faudra écouter.

Nicolas Jules est un garçon qui prend son temps. Il a de l’imagination à revendre mais ne tient pas à s’enrichir, comme il écrit dans la chanson « Fuir ». Et où part-il comme ça, le joli Nicolas ? Dans des amours imaginaires qui le décollent du sol et lui inspirent une poésie pleine d’invention et de fantaisie :

« Viser le soleil / donner de la voix et du cœur à l’ouvrage / se donner de la peine pour se donner de la joie / aller de l’avant pour ne courir après rien / ruer dans les brancards / filer à cent à l’heure » (Ne pas compter)

A ces femmes qu’il poursuit, il adresse un langage sans niaiserie, plutôt recherché, exigeant, loufoque aussi, audacieux. Les images fourmillent de partout :

« Dans le brasier sentimental / mon cœur tournait sur ton métal / tu me déplumais la caboche / m’enfilais sur ta broche » (Pays de cendre)

« Méfiez-vous / te disait ton thérapeute / cet homme est un créateur d’émeute / on se reverra quand ta colère ne frappera pas plus fort qu’un battement de coeur » (Ta colère)

« Moi ça n’est que le vent que je serre dans mes poings / et dans mes yeux la brume / ma guitare est un chien que je descends du train / mon coeur est une enclume »  (Records)

Quand il retombe dans le décor de la vie, Nicolas, il croise un tramway, un lavomatic et des photocopieuses mais sur son désespoir il tire le voile du sourire : « Quand je danse / toi / ah ah / tu tues ». Nicolas Jules a choisi de ne pas nous faire pleurer et prend à son compte l’expression de Raymond Queneau : « On n’inscrit pas pour assombrir la population ».

Mais arrêtons-nous là : détacher les paroles de la musique et de la voix ampute le talent, surtout quand cette musique échappe à toutes les classifications. Celle de Nicolas se marie au texte de façon confondante, je pense qu’elle doit surgir en simultané pour l’épouser aussi bien.

Notez enfin que c’est un Yéti qui donne le titre au CD et je ne vous dirai pas comment il apporte son concours à l’album.

Nicolas écrit, joue, chante, réalise, mixe et finance ses disques. Il est accompagné par des musiciens qui ne viennent pas pour camoufler les paroles. Cette petite société d’artistes indépendants et passionnés m’a réconciliée avec le genre humain.

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2022 6 16 /07 /juillet /2022 09:59

Depuis le 22 juin 2022, Le Point est pris dans la tourmente après avoir publié une fausse information sur Raquel Garrido et Alexis Corbière. Très vite, l’auteur de l’article, Aziz Zemouri, a été mis à pied et licencié. Une réaction logique, mais tardive quand on se plonge dans le parcours du reporter.
L’histoire a fait les unes de la presse. Raquel Garrido et Alexis Corbière emploieraient une femme de ménage sans papiers de manière illégale. Très vite démentie par les intéressés, l’information se révèle rapidement être une fumisterie. Pourtant, comme l’explique Mediapart, des vérifications banales auraient pu éviter le ridicule au Point.

Le 28 juin, Zemouri porte plainte contre Jean-Christophe Lagarde pour « abus de confiance». Il porte également plainte contre un certain Anouar Bouhadjela, connu sous le nom de «Noam Aanouar», ancien agent du renseignement. Zemouri estime alors avoir été manipulé par les deux personnes.

Mais Zemouri est un habitué des procès. Avant d’écoper cinq condamnations au Point, il avait déjà fait parler de lui à la fin des années 1990. Il débute alors dans le milieu du journalisme. Il réalise pour l’émission La preuve par l’image, diffusée sur France 2, un reportage sur le trafic d’armes dans les banlieues. Seulement trois jours plus tard, l’émission est déprogrammée pour « des raisons déontologiques » par Jean-Pierre Elkabbach, alors président de France Télévisions.

Le problème ? L’émission est accusée d’être une mise en scène orchestrée par Zemouri en personne. C’est Martine Aubry qui convoque la presse lors d’une conférence, le 28 septembre 1995 et présente alors le témoignage d’un jeune qui a servi d’intermédiaire à Zemouri et qui explique : « Sur la demande d’Aziz Zemouri j’ai trouvé cinq ou six jeunes à la MJC de Créteil pour tourner les trois scènes pour un montant de 350 francs. Un ami d’Aziz Zemouri a fourni les fausses armes et nous avons tourné les séquences à Créteil » (Libération, 5 octobre 1995).

 

Source

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2022 6 16 /07 /juillet /2022 09:56

Sous couvert d’augmenter le pouvoir d’achat des Français, le gouvernement cherche à accélérer la construction d’un port méthanier au Havre qui pourrait importer du gaz de schiste étasunien, très polluant. C’est une disposition annexe pour le moins étonnante qui a été glissée dans le projet de loi « pouvoir d’achat », présenté jeudi 7 juillet en Conseil des ministres.

Dans l’article 12 du projet de loi, l’exécutif propose de détricoter le Code de l’environnement pour ne pas soumettre aux études d’impact environnemental les futurs projets de terminaux méthaniers. Ces chantiers pourront déroger à des mesures de compensation en matière de biodiversité et aux études de dangers que pourrait provoquer la canalisation du gaz naturel liquéfié ou l’aménagement du port. Cette simplification administrative permettra ainsi de gagner du temps, en passant outre la consultation du public, et en ignorant les conséquences écologiques que pourraient causer ces chantiers.

Lors d’une visite au centre de commande national de gaz en Île-de-France, fin juin, Élisabeth Borne avait déclaré publiquement vouloir « construire rapidement dès l’année prochaine un nouveau terminal méthanier » et importer davantage de gaz naturel liquéfié, «pour ne plus être dépendant de la Russie ».

Ce projet porté par TotalÉnergies était en suspens depuis le mois de mars, au Havre. Le terminal flottant devrait normalement venir de Chine et être raccordé dans le port normand pour une mise en service en septembre 2023. Les travaux pourront débuter dès cet automne. Il devrait débarquer à terme 3,9 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an en provenance notamment des États-Unis, mais aussi du Qatar.

 

Source

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2022 6 16 /07 /juillet /2022 09:53
Le 4 juillet 2022, Élisabeth Borne a préparé une proposition de loi pour gouverner par décrets.
Le gouvernement n’ayant pas la majorité absolue a trouvé un artifice pour passer au-dessus des chambres parlementaires et éviter ainsi le débat démocratique, c’est de gouverner par décrets.
Ce qui veut dire que ce coup-ci, on ne consulte même plus l’assemblée nationale, puisque la différence entre le gouvernement par ordonnances et par décrets, c’est que l’ordonnance est quand même assujettie au pouvoir parlementaire législatif. On ne consulte même plus.
 
 
Partager cet article
Repost0
16 juillet 2022 6 16 /07 /juillet /2022 09:49

Bernard Cazeneuve, ancien ministre de l’Intérieur chargé de résoudre les tensions de l'époque entre taxis et VTC, admet avoir été mis au courant de l’accord conclu entre Emmanuel Macron et les lobbyistes d’Uber. On n’en saura pas plus pour l’instant, cet ancien ministre se réservant le droit, selon Libération, de s’adresser « à un cadre officiel, comme une commission d’enquête parlementaire, par exemple ».

Concordance de ces temps parlementaires oblige, le député mélenchoniste Alexis Corbière vient juste d’en proposer une, de « commission d’enquête parlementaire »… Laquelle est, sans surprise, appuyée par Jordan Bardella, président du Rassemblement national.

Un malheur ne venant jamais seul, les élus RN demandent "un droit de suite" sur l'affaire Alstom qui avait fait l'objet d'une commission d'enquête parlementaire présidée par Olivier Marleix (LR), ce dernier ayant saisi la justice en 2019.

Enfin on apprend que Jean-Noël Barrot, tout juste nommé ministre délégué à la Transition numérique et aux Télécommunications, a une sœur, Hélène Barrot, qui est « directrice de la communication d’Uber » pour les marchés concernant l’ouest et le sud de l’Europe.

 

Source

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2022 6 09 /07 /juillet /2022 08:59
Josef Schütz, 101 ans, jugé depuis octobre pour des exactions lorsqu'il était gardien dans un camp allemand, a été condamné ce mardi à cinq ans de prison, la peine maximale requise.
Ouf ! on respire.

 

Source

Partager cet article
Repost0