Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 10:42

Curieux phénomène dans le département de l’Indre. A force de commémorer les combats des poilus de la première guerre mondiale, le champ de bataille de Verdun s’est déplacé à proximité du château de George Sand, à Lacs exactement.

Mais George n’y est pour rien. Elle a bien voulu frapper la canaille au cours de la semaine sanglante, en mai 1871. Mais, si elle a encouragé Mr Thiers dans sa répression contre le peuple de Paris, on ne saurait lui reprocher d’être responsable des vingt millions de morts dans les tranchées. Pour des raisons de chronologie essentiellement.

Des explications sont nécessaires, car la presse a un peu oublié de rapporter ces événements comme ils le méritent. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans la fabrication de poches de sang, installée sur la commune de Lacs. Elle s’appelle Fenwal depuis qu’elle a été rachetée par une multinationale allemande. Avant, elle répondait au doux nom de Baxter.

Cette entreprise fabrique donc des poches qui sont appelées à contenir du sang pour les transfusions sanguines. Or elle annonce le licenciement de 338 employés.

Aussitôt les futurs licenciés ont fait le rapprochement entre les victimes de la grande guerre, dont on leur abreuve les sillons depuis plusieurs mois. Et voilà ce qu’ils ont fait, les employés de Fenwal : ils ont planté des croix, comme dans les cimetières militaires.

fenwal.jpg

Félicitons-les ! Ils ont su faire de l’humour noir avec la misère (noire) qui les attend. Ils ont eu l’audace de mêler les combats de 14-18 avec leur combat à eux, contre la multinationale Fenwal. Il s’agit là d’un détournement de la propagande du capitalisme libéral, tout à fait exemplaire. Ces croix, en général, sont appelées à être l’objet d’un « tourisme guerrier ». C’est le nouveau nom pour le résultat des grandes tueries patriotiques. Elles deviennent l’objet de promenades tranquilles sur le Chemin des Dames. Mais les dames de Lacs sont mal élevées. Elles retournent le compliment dans la gueule de leurs exploiteurs.

Et ça, c’est très encourageant !

Par Rolland Hénault
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 10:28

Connaissez-vous la novlangue? Il s’agit d’une langue inventée par Georges Orwell dans le roman "1984" qui bizarrement, n’a jamais été adapté au cinéma en tant que super-production alors que le roman l’aurait largement mérité, tout juste un téléfilm très mauvais et mal joué… mais c’est une opinion toute personnelle…

Par extension, on peut dire que ce langage est très utilisé par les politiciens en général qui peuvent ainsi nous raconter n’importe quoi tout en nous faisant croire que ce qu’ils disent est très intéressant (ou pas…), et qui permet également de nous dire quelque chose tout en signifiant réellement le contraire, cela sans être explicite (ça va? Pas trop dur à suivre ?).

Le sujet du jour donc, la novlangue dont voici la définition exacte :

Dans le roman de George Orwell, « 1984 », Syme, un collègue de Winston, en charge du dictionnaire Novlangue, explique le but du Novlangue :

« Ne voyez-vous pas que le véritable but du Novlangue est de restreindre les limites de la pensée ? A la fin nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n’y aura plus de mots pour l’exprimer. »


Un petit dictionnaire publié par POLEMIA comprend plus de 250 mots parmi les plus employés aujourd’hui par l’élite dirigeante et notamment les médias.

Il comprend cinq types de mots :

• les mots trompeurs, qui ont changé de sens et qui signifient souvent le contraire de ce qu’ils exprimaient auparavant ;

• les mots subliminaux, qui sont utilisés pour produire certains effets de répulsion ou d’approbation chez le récepteur ;

• les mots marqueurs, qui expriment l’idéologie dominante ;

• les mots tabous, que l’idéologie dominante s’efforce de supprimer ;

• les mots sidérants, qui visent à disqualifier les adversaires du Système.

Quand cela est apparu nécessaire, une traduction en français courant a été proposée : elle est signalée par la mention : trad. (pour traduction) suivie de la traduction proposée.


• A •

AFRICAIN. Homme pauvre, en général de couleur plus ou moins noire, qui vit principalement en Afrique et qui deviendra européen grâce à l’éducation et à la démocratie de marché ; selon l’idéologie dominante, un Africain immigrant en Europe devient naturellement un Européen auquel il est par nature égal, sinon supérieur.

ALLIE. Mot trompeur : terme ayant changé de sens. Il ne signifie pas une alliance entre partenaires égaux mais une relation de dépendance (trad. : satellite, tributaire. « La France est l’alliée des Etats-Unis » –, trad. « le gouvernement est subordonné aux Etats-Unis »).

AMBITION. Mot subliminal employé dans les médias pour décrire et valoriser les déclarations d’intention du président de la République, du gouvernement ou d’un ministre (trad. : promesse, discours).

AMOUR. Mot très employé dans les chansons (« love ») et censé tout résoudre (trad. : niaiserie). Voir aussi « dialogue ».

ANGLAIS. Langue des dominants. Note : il est de bon ton de ponctuer son discours d’anglicismes voire d’expressions purement anglaises (trad. : jargon).

ANTISEMITE. Mot trompeur ayant changé de sens ; aujourd’hui peut désigner toute personne critiquant une personne de religion ou d’origine juive, l’Etat d’Israël (selon les tribunaux) ou bien toute personne désignant l’identité juive d’une autre.

ARCHAÏSME. Mot péjoratif utilisé par l’élite dirigeante pour désigner l’identité nationale, s’écrivant en général au pluriel (trad : traditions)

ART MODERNE, ART CONTEMPORAIN. Mot trompeur. Théorie artistique inventée pour l’essentiel à la fin du XIXe et au début du XXe siècle et qui n’a donc rien de vraiment moderne ni contemporain (trad. : académisme, art officiel).

ATTAQUER (S’) A. Expression subliminale destinée à suggérer une martiale résolution (en général on « s’attaque à » des réformes) (trad. : envisager).

AUTRE. Voir « Respect ».


• B •

BANLIEUE, BANLIEUE SENSIBLE. Mot trompeur : zones où la population d’origine immigrée africaine est majoritaire (trad. : zone de résidence d’immigrants) ; voir aussi « Populaire ».

BATAILLE. Mot subliminal destiné à valoriser l’action pourtant souvent sans risques du personnel politique (ex. : « S. Royal se lance dans la bataille des élections ») ; on dit aussi « A l’assaut » ou « Se battre pour » (trad. : métier).

BEUR (BEURETTE AU FEMININ). Mot traduisant la réalité de la non-intégration des immigrés d’origine maghrébine qui se désignent d’abord par leur ethnie et non par leur nationalité (trad. : d’origine nord-africaine, Nord-Africain).

BOUC EMISSAIRE. Concept sidérant par lequel l’élite dirigeante s’efforce de masquer l’identité des personnes qui commettent le plus souvent des crimes et des délits, à la condition bien sûr que celles ci ne soient pas d’origine européenne et de religion catholique : lorsqu’un délit est commis par ces personnes, l’élite dirigeante s’empresse d’affirmer qu’il ne faut pas traiter telle ou telle catégorie de la population en « bouc émissaire » ; voir aussi « Stigmatiser ».

BOUGER (cf. FAIRE BOUGER). Terme par lequel l’élite dirigeante valorise le « bougisme », c’est-à-dire tout ce qui peut ébranler la société traditionnelle et ses normes (trad. : perturber) ; voir aussi « Changement » et « Rupture » et « Bousculer »..

BOUSCULER. L’élite dirigeante aime à dire qu’elle bouscule les tabous ; il s’agit bien évidemment de ceux des autres car pour les siens (présentés alors comme des « Valeurs ») elle se veut intraitable (trad. : détruire).

BLACK. Mot utilisé à la place de « Noir » par référence aux Noirs américains – qui s’intitulent, eux, des Afro-Américains (trad. : Noir) ; on ne connaît pas le féminin de cette expression.

BRAS DE FER: (cf « sécurité : Sarkozy engage un bras de fer avec la gauche » titre du Figaro du 25/2/08) : terme subliminal destiné à faire croire à la détermination et à l’effort de ceux qui sont censés s’y livrer (trad : débat)

BRANCHÉ. Mot ayant changé de sens ; signifiant initialement « pendu aux branches », il signifie aujourd’hui conforme à l’idéologie cosmopolite et marchande et grand utilisateur des nouvelles technologies ; voir aussi « Câblé » (trad. : conformiste).


• C •

CALME. Mot trompeur ; se dit d’un Réveillon où l’on n’incendie « que » 878 véhicules (trad. : violent).

CARITATIF. Mot trompeur ; adjectif donné à la charité, qui ne se préoccupe pas au sens propre du prochain s’il est européen mais des « autres » à la condition qu’ils résident loin de notre continent (trad. : indifférent).

 CHANGEMENT. Mot trompeur car initialement connoté à gauche (cf. « changement de société ») et aujourd’hui repris par l’élite dirigeante pour signifier son intention de mettre fin à l’identité française ; voir « Rupture » et « Bouger ».

 

Lire la suite

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 10:23

Depuis des décennies, l’Occident vit grâce aux richesses de ceux qu’ils nomment « pauvres », les Africains. C’est indéniable et ne se discute même pas. Hormis l’ex président Valéry Giscard d’Estaing, aucun autre occidental n’a payé de ses crimes ou malversations à l’encontre de l’Afrique. Des Bush père et fils, en passant par Nicolas Sarkozy, piller le sud ou tuer impunément les Africains n’est pas un problème, l’absolution étant toujours au bout du couloir. 

Comment peut-on expliquer le retour dans l’arène politique d’un Nicolas Sarkozy ? En effet, les experts judiciaires ont tranché. Sans réserve. Saisis collégialement, en septembre, par les juges René Cros et Emmanuelle Legrand, trois experts en écritures ont conclu le 6 novembre que la signature figurant sur un document libyen publié par Mediapart, fin avril 2012, est « de la main de Moussa Koussa », l’ancien chef des services secrets du régime Kadhafi. Il s’agissait du financement de sa campagne de 2007. Donc, de l’illégalité même de cette élection puisqu’il a été financé par des fonds étrangers en l’occurrence du frère Guide Mouammar Kadhafi. Tiens, le « dictateur » !

Toutes les guerres de prédation de l’Occident, qui s’habille toujours d’oripeaux élogieux -, humanitaire, démocratie, liberté…etc-, ne sont que rapine, violence et pillage des ressources du sud. La vie d’un Africain ne représente absolument rien pour les dirigeants occidentaux car, c’est d’eux qu’il s’agit et non des peuples. Ces vampires, donc des suceurs de sang, ne reculent devant rien pour tuer, infantiliser. Leurs armes: l’ONU, la CPI, les industries d’armement et les ONG qu’ils financent pour mettre en place leurs desseins criminels.

Lire l'article

Par Allain Jules
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 10:19

En lieu et place d'un projet de supermarché, 24 exploitants agricoles ont lancé "Talents de fermes", à Wambrechies, près de Lille. Ce magasin leur permet de vendre leurs produits directement aux consommateurs.

«Nous faisions tous de la vente directe sur notre propre exploitation. Mais en nous regroupant au même endroit, nous avons permis au client de trouver tous les ingrédients de ses repas », raconte Danielle Grave, exploitante maraichère de Talents de fermes. Pains, boissons, fruits et légumes, viandes, conserves... Depuis le 19 août, cette SARL (Société à responsabilité limitée) installée à Wambrechies permet à vingt quatre producteurs de vendre directement les produits de leurs exploitations aux consommateurs.

Lire l'article

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 10:15

On tuerait père et mère pour être invité dans la matinale de France Inter. Mais pour Jean-Luc Mélenchon, c'est un calvaire et les questions sont nulles. Il a osé le dire à la soirée de LÀ-BAS aux métallos, en visant Patrick Cohen, l'animateur de l'émission, qui a réagi ce matin sur l'antenne. Cliquez ici pour écouter Jean-Luc Mélenchon et Patrick Cohen.

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 10:08

Chaque retraité doit être au courant et certains ne le sont pas.

La CARSAT (caisse de retraite du privé) nous a informés qu'à compter du 1er Janvier la CSG passait de 3,8 % à  6,6 %.
La CRDS restant inchangée, pour l'instant.
Ensuite, à compter du 1
er  avril, baisse des retraites de 0,3 %.
Taxe appelée C.A.S.A au titre de la solidarité, sachant qu'au 1
er  avril 2014 celle-ci sera de 0,6 %.

Au total encore 3 % ponctionné sur les retraites. 

Français réveille-toi !!!

Par Alain Bosquet
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 10:03

« À Paris, sous l’Occupation, il y avait une forme de légèreté. » Zaz l’a dit, Zaz le sait. Déjà résistante en 1942, la chanteuse est un témoin précieux de cette époque. Nul n’en doute. Chanteuse, historienne, survivante de l’oppression allemande, militante de gauche, Zaz est à la chanson française ce que le couteau suisse est au camp scout.

La drôlerie première de cette déclaration repérée au détour d’une interview réside dans cette facilité à décrire une ambiance que l’on n’a pas connue, à parler d’une période dont on ne sait pas grand-chose avec l’aplomb de celui qui l’aurait vécue au quotidien. Il faut dire que son argumentaire est en béton. « J’ai dans l’esprit ce magnifique film La vie est belle », explique-t-elle. Donc l’ambiance était à la légèreté. Allez hop ! Dossier suivant…

 Drôlerie seconde : ni une ni deux, la presse bien-pensante, qui est à la légèreté ce que l’enclume est au déménageur, se précipite sur la pauvre chanteuse historienne à mi-temps. Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Mais quoi t’est-ce ? Mais comment peut-on ? etc. Bien en peine de prouver qu’elle n’a pas couché avec Pétain, Zaz retourne au charbon pour se confondre en excuses et moult courbettes… Mon Dieu, j’ai fauté ! J’ai péché, mon père… Confessionnal Facebook, pénitence Twitter, message explicatif, notice avec croquis et… petite précision qui change tout : l’artiste déclare n’avoir aucune sympathie pour les collabos… Alors là… chapeau bas ! Une telle prise de position force l’admiration. Les portes ouvertes voient passer le bulldozer avec ravissement. Tant d’engagement laisse les enclumes sans voix. C’est beau comme du André Rieu.

Lire l'article


Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 09:58

Condamné à la perpétuité pour « détention d’armes », Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais, est le plus ancien prisonnier politique d’Europe.

Dernièrement, le tribunal avait enfin ordonné sa libération sous condition d’expulsion du territoire français. Le Liban a accepté de le recevoir.

Cédant une fois de plus à la pression conjointe des Etats-Unis et d’Israël, Valls a refusé de signer l’arrêté d’expulsion rendant ainsi impossible sa libération.

Voir la vidéo retraçant sa vie.

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 09:55

Ports de plaisance par dizaines, autoroutes au kilomètre, aéroports à gogo et services publics au kilo : sous la pression de la Troïka, Athènes solde des pans entiers du pays et se met à dos la population.

Vendre pour alléger la dette ? Face aux innombrables exigences de ses créanciers, la Grèce s’est donc engagée à privatiser à tout va. Mais ce programme patine, de retards en ratés, tandis qu’enfle la contestation populaire. La fronde se centre actuellement sur Thessalonique, deuxième ville du pays. En jeu : la vente de la compagnie des eaux EYATH (que le groupe français Suez était bien parti pour racheter), et celle du port – lorgnée par huit investisseurs européens, asiatiques et émirati. Deux privatisations combattues par les salariés, les habitants et les élus locaux.

Plus grave pour le gouvernement, la plus haute juridiction administrative du pays vient de mettre son veto à la cession de la compagnie des eaux d’Athènes. Dans un Arrêt tonitruant, le Conseil d’Etat vient d’estimer que «la transformation d’une entreprise publique en entreprise privée ayant pour objectif le profit fait peser une incertitude sur la continuité de l’offre de service public abordable et de qualité».

Source : Attac

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 09:50

Le groupe VIVESCIA NUTRIXO, actuel propriétaire des grands Moulins Maurel (Minoterie situé à la Valentine, Marseille), veut fermer l’usine afin de réaliser une plus value immobilière, en supprimant 60 emplois directs. Les ouvriers veulent maintenir leur usine et à force de lutte, ont trouvé un repreneur solide…

A ce jour, l’actuel propriétaire, le groupe VIVESCIA NUTRIXO ( Francine, bannette), dont l’état est actionnaire à 11%, veut fermer l’usine pour réaliser une plus value immobilière, laissant au chômage 60 salariés

Les ouvriers luttent depuis Juillet 2012 pour garder leur outil de travail et ont réinvesti l’usine pour la maintenir en état de fonctionnement.

Leur combat et leur acharnement leur ont permis de trouver un repreneur.

Un repreneur et ses partenaires se sont déclarés intéressés et prêts à payer cash pour la reprise de l’usine, mais NUTRIXO refuse toujours de venir à la table des négociations.

Le 2/10/2014, alors que les salariés avaient rendez-vous en préfecture pour des négociations, celle-ci envoie 3 cars de CRS pour reprendre l’usine permettant ainsi à NUTRIXO de démanteler 2 machines importantes d’une grande valeur à la fois financière et pour la reprise du travail

Il y a bien là une volonté de débouter les acheteurs potentiels. NUTRIXO veut à la fois faire sa plus value immobilière, mais également empêcher toute reprise de la minoterie afin de rester N° 1 français et d’accroître ses parts de marché sur le plan mondial.

Depuis un mois, deux expulsions des salariés avec intervention des CRS ont eu lieu à la demande des actuels propriétaires. Des vigiles ont remplacés les CRS et par 2 fois l'usine a été réinvestie sans violence.

Les 60 salariés ont refusé cette fermeture et se battent pour le maintien de l'activité, avec occupation des lieux, et, un puissant soutien syndical, politique et citoyens.

 

Moulins Maurel : PETIT RAPPEL HISTORIQUE

http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?f=19&t=25577  

 

Moulins Maurel : lettre ouverte au Président

http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?f=19&t=25578  

 

vidéo où transparait bien la force humaine de leur combat :

http://www.dailymotion.com/video/x28y89m_non-a-la-fermeture-des-moulins-maurel_news  

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Boutique en ligne

PROCHAIN CONCERT

VENDREDI 19 DECEMBRE 2014

Affiche-copie-1-copie-1.jpg

FORUM LEO FERRE

11 RUE BARBES

94200 IVRY SUR SEINE

20h30 - 15 euros

Réserver dans "Boutique en ligne"

ou par courrier :  Commander aux Editions de l'impossible

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés