Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 08:35

Condamné en 2009 à 13 ans de prison pour des écrits révisionnistes et judéo-critiques, le dissident allemand Horst Mahler, 79 ans, a été hospitalisé le 30 juin à l’hôpital Asklepios de Brandenbourg. Dans une lettre ouverte, son fils Axel Mahler pointe ses conditions de détention et envisage une action en justice.

« Il est atteint d’une grave septicémie qui est sans doute la conséquence de son diabète, de son manque de mouvement, de la nourriture inadéquate et aussi du mauvais traitement médical à la prison. Il est pour l’instant dans un état critique hospitalisé en soins intensifs – sous surveillance constante (comme s’il pouvait s’enfuir avec sa jambe gangreneuse !). Nous attendons encore le rapport médical officiel. Sa femme Elzbieta a décidé de rendre public l’état de santé de mon père – même sans son consentement – et si possible d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre les autorités et pour contester les conditions de détention. Je suis sûr qu’elle a le soutien de toute la famille. Nous espérons tous que l’état de santé de Horst pourra être stabilisé dans les prochaines heures et jours pour être en mesure d’attaquer juridiquement la prolongation de sa détention en prison »

Pour soutenir Horst Mahler en lui envoyant un courrier :

Horst Mahler

c/o JVA Brandenburg

Anton-Saefkow-Allee 22

D-14772 Brandenburg/Havel

Allemagne

Partager cet article
Repost0

commentaires

Elizabeth 04/07/2015 14:59

Quel est le plus libertaire des deux : celui qui veut laisser crever les écrivains en taule ou celui qui défend la liberté pour tous ?

JMA 04/07/2015 11:36

Je reste sur le Cul .Faire du battage médiatique pour un tel individu .L'extrême gauche que soit disant vous représentez est déroutante. elle flirte avec la haine du juif et la complaisance envers les islamistes. Ce n'est pas mon extrême gauche libertaire elle débarrassée des oripeaux les plus détestable que charrie une certaine extrême gauche qu'il faut aussi combattre