Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 08:46

Charles Pasqua disparaît. Il est étouffé sous les couronnes de fleurs. Aidez-en d’autres à s’étouffer. Vous n’avez pas le droit de les saigner vivants, mais vous avez le droit de vous réjouir. Rien n’interdit de se réjouir de la mort des nuisibles. Alexandre Dumas, sollicité par son secrétaire pour donner quinze francs afin d’enterrer un huissier, avait répondu : « Tenez, en voilà trente, enterrez-en deux ! ». Enterrez deux Pasqua. Enterrez Charles et Pasqua en même temps. Enterrez plein de Pasqua. Mais ne les tuez pas vous-mêmes. Pasqua est mort, il en reste d’autres. Patience ! Pasqua il avait le droit de trucider les autres. Vous n’avez pas le droit, vous, parce que vous êtes un citoyen d’en bas. Il vous reste quand même le droit de vous réjouir. C’est pas suffisant ? Ah mais restez à votre place. Et ne bougez pas. Surtout pas. Ca vous attirerait que des ennuis. Vous n’êtes pas au SAC, vous. Pasqua a eu le droit de commanditer l’assassinat de son collègue Robert Boulin. Avant il avait eu le droit de participer à l’assassinat de Ben Barka. En 1981, il a commandité la tuerie d’Auriol. Après avoir provoqué la mort du juge Renaud, à Lyon. Pasqua est un héros de la Résistance. Et un grand commanditaire. Un point c’est tout. Il n’est donc pas officiellement intervenu avec le sinistre Roger Frey dans l’affaire Ben Barka. Puisqu’il est un héros de la Résistance. Il suffit d’être un héros pour avoir droit au meurtre. Mais vous n’avez pas participé à la Résistance ! Beaucoup de gens, en 2015, n’ont pas participé à la Résistance. Et maintenant vous regrettez. Vous n’étiez pas non plus collabo ? C’est pas suffisant pour avoir le droit de tuer vos ennemis ! Etiez-vous représentant en Ricard ? Même pas, alors aucune chance de gagner le droit de faire les mêmes saloperies que Charles Pasqua. Si ça se trouve, vous n’êtes même pas corse. Mais qu’est-ce que vous foutez sur la terre de France ? Vous n’avez pas participé à la bousculade du métro Charonne ? Une bousculade qui a provoqué la mort de neuf personnes. Une belle bousculade qui a fait des blessés par fractures du crâne. Où étiez-vous le 8 février 1962 ? Où étiez-vous le 17 octobre 1961 ? Aucun souvenir précis ? C’était pourtant l’occasion de vous faire la main. Le résultat a été convainquant : trois cent huit arabes noyés dans le Seine. A l’époque on dit des « Nord africains ». Ne soyez pas malpolis. Respectez la langue française et vos chefs, même si c’est des bandits corses. Le plus grand des bandits corses s’appelle Napoléon. Mais lui il savait lire, écrire, et compter. Surtout les cadavres. La cérémonie des obsèques de Pasqua a eu lieu aux Invalides. C’est bien digne du plus grand des bandits. Pasqua est en famille aux Invalides. Entouré des siens, qui sont des hors-la-loi autorisés à transgresser la loi. On peut pleurnicher sur Serge Dassault, et bientôt sur les autres, tous ces résistants truands, dans la tradition française. Jacques Chirac n’avait pas fait le voyage depuis sa Corrèze, il est pourtant célèbre à cause de l’affaire d’Ouvéa ! La fille du même Chirac, appelait Pasqua « oncle Charles ». Ca vous tire pas des larmes ? Pasqua a eu droit à la grande esbrouffe, une messe dite par l’évêque aux armées. Et tout ça dans l’allégresse avec la famille Balkani, et André Santini. Une belle brochette de voleurs officiels. Allons enterrez-le bien profondément et ne vous inquiétez pas: il en reste, des petits Pasqua ! Plus que vous allez en enterrer.

Partager cet article

Repost 0
Publié par ROLLAND HENAULT
commenter cet article

commentaires