Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 10:02

Les anarchistes et les pacifistes doivent beaucoup au « mouvement dada ». En effet, les « dadaïstes » regardent les femmes par en-dessous. Les dadaïstes regardent le monde entier par en-dessous. Ils passent à côté de la guerre de 14, et ils regardent les dessous de la guerre de 14. Et c’est pas forcément beau à voir. Il y a des millions de cadavres pendant la guerre de 14. Et ils les voient, les dadaïstes. Et ça leur donne des idées, des mauvaises idées. Alors ils demandent à un vrai cinéaste de faire un film sur les cadavres. Et ils le trouvent, les dadaïstes. Et ça donne « Entracte ». Et c’est vraiment un entracte, puisque ça passe pendant l’entracte du film « Relâche ». Et ils se relâchent vraiment, les dadaïstes ! Non seulement ils regardent les femmes par en-dessous. Les ballerines suédoises, ils trouvent que c’est mieux, vues par en-dessous. Et comme il y a beaucoup de cadavres, entre 1914 et 1918. Et que les croquemorts ne peuvent plus fournir pour les enterrements, ça leur donne une idée. C’est pas vraiment une idée mais une association d’idées. Et voilà ce que ça donne : ceux qui suivent l’enterrement, le cortège, au lieu d’être des gens bien comme il faut, ils se mettent à faire la course. Il faut dire qu’ils ont aperçu les couronnes de fleurs. Et les couronnes de fleurs sont des couronnes de pain. Alors ils arrachent des morceaux de pain aux couronnes de pain. Et puis ils sont tellement nombreux, les dadaïstes, qu’ils s’aperçoivent que du pain y en aura pas pour tout le monde. Malgré la multiplication des pains. Alors ils se mettent à courir. Ah j’oubliais le corbillard est tiré par un chameau. Et le pauvre animal est bien content d’enterrer tous ces cadavres. Le chameau conserve en effet un mauvais souvenir des généraux de la guerre de 14. Enfin c’est moi qui vois les choses comme ça. Parce que les dadaïstes ils se contentent de montrer des images. Le mouvement dada ça peut pas s’expliquer ? Si ! C’est une révolte générale contre la société qui encourage la guerre et toutes les autres misères. Besoin d’une petite explication ? Voilà, anarchiste, ça a signifié longtemps « désordre, pagaille ». Jusqu’à l’arrivée de Joseph Proudhon, qui a rappelé l’origine du mot : absence d’autorité. « L’anarchie c’est l’ordre sans le pouvoir ». Les dadaïstes sont d’accord avec ce qui remet en cause la société dans sa totalité. « Les dadaïstes sont contre tout » : l’armée, l’église, l’état… Picabia et René Clair sont à l’origine du film « Entracte ». La musique est d’Eric Satie. Regardez-le sur Internet, parler d’un film aussi inventif c’est le réduire à n’être qu’un étron. Et voilà pourquoi je ferme ma gueule. Après avoir proféré une ultime grossièreté.

Et je n’ai toujours pas expliqué les dadaïstes. Vous zètes grand, allez zy voir vous-même !

Partager cet article

Repost0

commentaires