Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 09:50
La fontaine aux (drôles d’) oiseaux…

Aujourd’hui je vous présente les fables de La Fontaine. La Fontaine est le plus grand auteur de fables de toute la création. Autant dire le plus grand affabulateur. En plus, La Fontaine fait parler les animaux. Et il croit, La Fontaine (Jean de) qu’ils se comprennent, comme si les animaux du 17ème siècle étaient allés à l’université, comme s’ils avaient suivi un cursus qui les eût menés au doctorat, ou au moins au D.E.A. Mais voyons de plus près ces animaux qui causent entre eux. On relève des chats, des chiens, des loups, des renards, des grenouilles, des bœufs, des lions, des moucherons. Et des lapins, en quantité importante. Pas étonnant que lorsque la peste se déclare dans cette ménagerie, tous tombent malades. Et je n’oublie pas les fourmis, les cigales, les corbeaux, les génisses, les chèvres, les hirondelles, les petits oiseaux, les rats des villes, les rats des champs, les loups et les agneaux. Et j’en passe ! On se dit alors que La Fontaine disposait d’un vrai zoo, comme à Thoiry, et qu’il dépensait beaucoup d’argent pour nourrir ses pensionnaires. Il s'est ruiné pour la cause animale ! Et je n’insiste pas non plus sur le bruit que faisaient ces bêtes quand elles se mettent à chanter ! En période du rut surtout. La Fontaine a été l’objet de nombreuses pétitions pour tapage nocturne. Mais il a tenu bon. Il faut dire que lui-même poussait des cris pour accompagner le rut de ses animaux. De La Fontaine, on retiendra avant tout qu’il fut un ami des bêtes. C’est peu ? Tiens donc ! Il a été l’ami des animaux, comme Louis Ferdinand Céline, comme Paul Léautaud, comme Brigitte Bardot. On lui doit une reconnaissance éternelle pour cet aspect de son œuvre littéraire. On évitera toutefois de faire étudier ses fables aux enfants non vaccinés. A cause du danger de contamination. Eh oui, les vaccins ça date de Louis Pasteur, à la fin du 19ème siècle. Et présenter autant de bêtes mal vaccinées ou pas vaccinées du tout devant des enfants vulnérables, ce serait une attitude criminelle. C’est le seul danger présenté par cet auteur. Et c’est bien dommage de devoir faire une telle restriction. Je pourrais vous parler d’auteurs infiniment plus dangereux et dont les livres sont l’objet de promotions scandaleuses. Je ne cite pas de noms par prudence, et puis faites-vous votre propre liste d’auteurs dangereux pour les enfants : les mémoires des prétendus héros de tous les pays.

Partager cet article

Repost0

commentaires