Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 11:46

Les vieux viennent bien de la nuit. En effet on se perd dans la nuit quand on veut trouver leurs origines. Ca tient à l’extrême rareté des livres. On écrit sur des rouleaux pas pratiques à manœuvrer. Et difficiles à décrypter. C’est rédigé dans une langue bizarre, le grec ancien, l’hébreu, l’araméen. Les vieux, dans la bible, sont qualifiés de patriarches, et sont équipés d’une grande barbe. La longueur de la barbe est proportionnelle à la sagesse du patriarche. La sagesse peut donc se mesurer au centimètre près… Pour donner un ordre de grandeur. Adam a vécu jusqu’à l’âge de 930 ans. Seth n’a pas pu battre le record : mort à 912 ans seulement. Enoch a rendu l’âme à 905 ans. Mais Noé est allé jusqu’au bout de ses 950 ans. Noé bandait encore à l’âge de 500 ans. Sinon comment aurait-il pu engendrer Sem qui vécut 602 ans ? A l’époque, pas de banque du sperme et pas de mère porteuse. Ils faisaient tout le travail à la main. Sans aucune aide de la technologie. Pas d’ordinateurs non plus. C’est vraiment la nuit, peuplée de créatures maléfiques. En ces temps très anciens on ne peut pas se déplacer la nuit sans rencontrer le diable. Ou un de ses aides : une chouette, une chauve-souris, ou pire encore, un être humain mal intentionné. Le diable est pourvu de grandes cornes et il a du poil aux pattes. Le diable pousse des cris insupportables qui terrifient les jeunes, mais pas les vieux. Parce que les vieux, qui viennent de la nuit des temps, en ont vu d’autres. Tenez je vous raconte l’histoire de Loth. Ca se passe juste après l’épisode de Sodome et Gomorrhe. Toujours à cette époque, Dieu n’aimait pas les pédés et pas davantage les gouines. Alors il a envoyé des feux dont il avait le secret sur ces deux villes où les habitants s’enculaient en public. C’est juste après que se situe l’épisode de Loth (on ne connaît pas l’orthographe, dans la nuit des temps, alors on écrit Lot, Lut etc…) Voici cette charmante historiette. L’aînée a constaté : « Notre père est vieux » elle s’adresse à sa sœur, qui n’a pas sa main dans la culotte d’un zouave. Qui n’a pas les deux pieds dans le même sabot. Bref elles sont délurées, les filles de Loth. L’aînée a une idée. Puisqu’il n’y a plus aucun homme dans la région, elle va faire picoler son papa et ensuite elles passeront toutes les deux à la casserole, résultat les deux filles de Loth furent enceintes de leur père. L’aînée « enfanta un fils, qu’elle appela du nom de Moab ». C’est le père des Moabites. La plus jeune accouche à son tour, mais elle ne trouve pas un nom aussi évocateur, elle l’appelle Ben Ammi. C’est le père des Ammonites, qui ne sont pas phalloïdes. C’est quand même, cette façon de procéder, de l’inceste. Ce qui ouvrira des voies à la psychanalyse, mais plus tard. Donc, on a vu que les filles de Loth n’avaient pas froid aux yeux. Ni nulle part ailleurs. Plus tard, on a continué à éprouver du respect pour les vieux, surtout au moyen âge. Des gens comme Charlemagne n’allaient jamais chez le barbier. Ils ne se rasaient jamais. C’est un souvenir de la nuit des temps. Depuis tout a bien changé. Les vieux ne sautent plus leurs filles, les juges se les gardent pour leur usage personnel. Preuve que le monde a été l’objet d’une véritable révolution, celle des droits de l’homme et du citoyen.

Partager cet article

Repost0

commentaires