Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 09:53

L’information a été diffusée par L’Opinion : François Hollande aurait qualifié son ministre Najat Vallaud-Belkacem de « pimprenelle » dans le cadre d’un échange privé. Cette nouvelle est assez amusante, surtout quand on sait que la pimprenelle est une herbe aromatique à fleurs rouges ; et que dans l’argot, ce mot désigne « une fille niaise et sotte ». En somme, rien qui correspond à notre ministre…

L’on peut prêter un autre sens à ce terme. Pour nos aînés qui ont grandi dans la France des années 60 et 70, Pimprenelle est l’héroïne de Bonne Nuit les Petits, un dessin animé dans lequel elle et son frère Nicolas attendent chaque soir Gros Nounours qui leur raconte des histoires avant de s’en aller sur un nuage au son de la flûte du marchand de sable.

À défaut de flûte, l’épigone de Jules Ferry excelle dans l’art de jouer du pipeau, comme le confirme un ministre en off (toujours selon L’Opinion) : celui-ci aurait confié que sa jeune collègue a réussi une « opération anesthésie » en attirant l’attention des parents et des professeurs sur des sujets comme le retour de la dictée ou la lecture à voix haute, pour masquer les controverses qui entourent sa redoutée réforme, notamment l’abandon des langues anciennes ou les coupures dans le programme d’histoire. Une opération qui a « fonctionné à plein », ce dont le résident de l’Élysée serait très fier.

Au-delà de l’humour tout hollandien de notre Président, cette histoire amusante démontre que loin de l’Olybrius que les sarkolâtres voient en lui, cet homme sait parfaitement ce qu’il fait et qu’il est à même de faire preuve d’un cynisme politique digne de Machiavel. L’expression de « sans-dents » en était une illustration marquante. Il le confirme aujourd’hui en nous montrant encore une fois que, loin d’être le président-pépère imaginé par certains, il est un marchand de sable qui endort le peuple au son de son pipeau, avec l’aide de son sinistre cortège d’hypnotiseurs, dont son ministre-anesthésiste.

Source

Partager cet article

Repost0

commentaires