Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 09:50

Je me souviens de mon grand père quand il était globe trotter. Il avait parcouru toute la planète mais plus spécialement la France.

Il était allé à Vannes (Morbihan) à Poitiers (Vienne) et à Verdun (Meuse).

A Vannes, il se souvenait de l’hôpital. Et même de l’opération chirurgicale. Il nous racontait son opération, le soir à la veillée :

-« …quand j’ai vu mes tripes étalées sur le billard… j’ai été très mal à l’aise… »

Nous, on disait rien pour pas le vexer. On savait bien qu’il racontait des histoires. Pour nous impressionner. En réalité il avait été opéré d’une hernie. Mais il disait toujours :

-« …on m’avait fait une opération de pauvres, avec une réduction… on les endormait pas complètement, les pauvres… »

A Vannes, il avait vu des bateaux, dans le port. C’est pas très étonnant. Et puis surtout des Bretons. Partout. Et il faisait toujours la même remarque :

-« …des Bretons, mais des vrais, pas comme ceux qu’on voit ici… les Bretons pure race, il faut les voir sur place… sinon on s’en fait une idée fausse… »

A Poitiers, il avait vu des marches :

-« …Poitiers, c’est des marches… ah ! je me souviens des marches… »

Il n’avait rien vu d’autre, à Poitiers. Il faut dire qu’il souffrait de rhumatismes, déjà, à 35 ans… Alors il regardait ses pieds et rien d’autre… Les rhumatismes, on n’y peut rien, c’est héréditaire… sa mère souffrait de rhumatismes, son père aussi, ses six frères également.

Les rhumatismes, c’est héréditaire, mais uniquement chez les pauvres. C’est ce qu’il disait.

Ah ! J’oubliais le sujet exact : mon grand père était globe trotter. Ma grand-mère, la Léontine, lui faisait des remarques :

-« …Je t’ai dit d’arrêter de trotter… tu vas attraper des rhumatismes… »

Elle était pleine de bon sens, la Léontine.

Mon grand père avait parcouru le globe, puisqu’il était globe trotter…

Il était allé aussi dans des endroits pas très connus, comme « Gratte Chien » ou « Pied de Bois » ou encore « La Terchauderie »…

C’est des endroits qu’il faut connaître, ils sont rarement marqués sur la carte Michelin. D’ailleurs à l’époque, la carte Michelin s’appelle encore la carte Taride.

Mon grand père, il disait toujours que même les gars de la région, ils sauraient pas y aller. D’après lui, il fallait connaître.

Quand il parlait de « Gratte Chien », il relevait noblement la tête, comme un explorateur, un gars à qui on ne la fait pas, un gars qui en a vu d’autres, d’ailleurs il le disait lui-même :

-« …Ah on me la fait pas !… J’en ai vu d’autres… j’ai travaillé à Gratte Chien… »

C’est bien la preuve qu’il en avait vu d’autres.

Alors mon grand père changeait de casquette. Il se débarrassait de sa casquette de travailleur, et il coiffait sa casquette de coureur cycliste. Il disait : « C’est un bob… comme les courseurs… »

Il voulait pas dire les « coureurs », comme tout le monde.

C’est un des avantages quand on est globe trotter. On a droit à certaines libertés.

C’est normal, quand on est allé à Vannes, à Poitiers, et à Verdun.

Et je compte pas « Pied de Bois » ni « Gratte Chien ». Ni Pied Bourin.

C’est des endroits qui sont encore plus loin.

Et pas marqués sur les cartes.

Même les cartes Taride.

Partager cet article

Repost 0
Publié par ROLLAND HENAULT
commenter cet article

commentaires