Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 11:45

Dans la petite « jungle » qu’est devenue la zone du métro de Stalingrad (Paris 10e) accueillant des centaines d’immigrés clandestins de toutes origines, plusieurs violentes bagarres ont éclaté jeudi 14 avril au soir. De véritables scènes d’émeutes qui se sont déroulées sous les yeux des riverains effrayés et excédés. Hurlements, insultes, coups, jets de bouteilles, de pierres, de palettes… les différentes communautés présentes sur place, essentiellement en provenance d’Erythrée, du Soudan et d’Afghanistan, se sont littéralement écharpées, entraînant l’hospitalisation de quatre personnes. Une violence surprenante pour des personnes présentées comme “fuyant la guerre” et ne cherchant que la paix et la tranquillité en Occident. Les scènes d’affrontements de cette soirée, dignes d’un township sud-africain, donnaient malheureusement plutôt le sentiment d’une importation des conflits ethniques et religieux de leurs pays d’origine.

L’intervention des forces de l’ordre a suscité une brève union sacrée contre elle, les agents de la BAC étant accueillis par une pluie de projectiles divers.

Pour les habitants du quartier, qui subissent quotidiennement promiscuité de plus en plus pénible, ces incidents sont une nouvelle preuve de l’impuissance des pouvoirs publics à régler le problème, le campement sauvage ayant déjà été évacué deux fois, pour se reconstituer quasiment aussitôt.

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires