Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 10:23

En Chine, des activistes militant pour la cause animale appellent au boycott du festival de la viande du chien, accusé de pratiquer la cruauté sur les animaux et, par la même occasion, de ternir la réputation du pays.

L'événement - qui se tiendra, cette année, le 20 juin à Yulin, dans la région autonome de Guangxi - est, selon les défenseurs des animaux, le symbole phare de la cruauté envers nos amis à quatre pattes qui, associée à des mesures d'hygiène déplorables, intervient dans le cadre d'une industrie hautement déréglementée. Entre dix et vingt millions de chiens sont ainsi tués chaque année en Chine en vue d'être consommés, a rapporté lundi l'agence ABC News.

Un festival pour booster le business du chien

Selon le directeur de VShine Animal Protection Association, Yu Hongmei, la Chine devrait suivre l'exemple de l'immense majorité des pays développés qui ont prohibé la consommation de viande de chien et de chat. "La Chine doit vivre avec son temps", a-t-il argué. "La prévention de la cruauté envers les animaux est gage d'une société civilisée, mature."

Mais les propriétaires de restaurant font de la résistance, estimant que ledit festival fait partie de la culture traditionnelle. Un argument rejeté en bloc par l'association, qui souligne que le festival - qui n'a vu le jour qu'en 2010 - n'a aucune valeur culturelle et n'a été instauré que pour booster les ventes de canidés. Depuis 2014, pourtant, les autorités locales ont cherché à enrayer ce marché, notamment en interdisant à leurs employés d'assister au festival et en fermant certains commerces et abattoirs spécialisés.

Rien n'y fait, ou si peu : environ 10 000 chiens - dont beaucoup ont été volés et portent encore leur collier - sont massacrés chaque année pour assurer la tenue du festival. Le plus souvent, à la matraque, devant leurs congénères. Et les lois en vigueur pour lutter contre ce phénomène ne sont pas assez répressives voire carrément laxistes, regrettent les activistes.

La viande de chien, un danger pour la santé des humains

Outre les sévices sur les animaux, les militants de la cause canine ont plus d'un argument dans leur sac. Manger du chien présenterait ainsi un risque non négligeable pour la santé des humains, selon Peter J. Li, chercheur au sein de la Société internationale des droits de l'Homme (SIDH) et spécialiste de la Chine, engagé dans la lutte contre ce "marché du chien". Et par n'importe quel risque : ce type d'alimentation provoquerait des maladies telles que la trichinellose, la rage ou encore le choléra.

D'ailleurs, selon la SIDH, la région de Guangxi fait déjà partie des cinq zones de Chine les plus affectées par les cas de rage, et la commune de Yulin est dans le top 10 des villes les plus touchées.

Signer la pétition

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires