Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 09:39

Vendredi dernier, le 27 mai 2016 à 11 heures du matin, le Professeur Henri Joyeux était convoqué par la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins de la région Languedoc-roussillon-midi-pyrénées. Il a développé une nouvelle fois ses arguments :

- l’affaire de la pénurie est parfaitement calculée par les labos pour que le seul vaccin obligatoire ne puisse être trouvé que 7 fois plus cher avec 3 maladies de +, et des stocks dans les pharmacies dont il faut se décharger, car déjà payés aux labos.

- je suis très favorable à la vaccination obligatoire contre Diphtérie-Tétanos-Polio sans Aluminium. Les autres vaccinations sont discutables au plan scientifique. Elles sont d’ailleurs seulement recommandées, ce qui signifie qu’il y a des indications particulières à décider par les médecins, que les labos veulent généraliser pour des raisons essentiellement financières…

- des publications scientifiques nombreuses apportent des preuves qu’il peut y avoir des complications sérieuses suite à certaines vaccinations.

- un médecin de santé publique qui a été écarté à rapporté 65% de + de cas de Sclérose En Plaques(SEP), suite à la campagne de vaccination contre l’hépatite B, qui n’ont pas été reconnus par les laboratoires évidemment, mais reconnus dans des cas particuliers par la justice. Cette campagne de vaccination 1994-1997 a été brutalement stoppée par le ministre de l’époque Kouchner, face aux nombreuses complications.

- pas de mort que je connaisse après vaccination en général, mais des complications parfois graves OUI, rapportées par la littérature scientifique.

- actuellement on propose la vaccination contre la coqueluche pendant la GROSSESSE, alors qu’il n’existe pas de vaccin unique contre la coqueluche. Les mères non averties risquent de recevoir l’hexavalent.

- le vaccin DTP sans Aluminium a existé et il est facile de le re-fabriquer. Dès que les parents le trouveront, ils feront vacciner leur enfant. Tous l’attendent avec impatience, mais les laboratoires médicalisent l’émotion, font peur et font la sourde oreille.. en imposant l’hexavalent.

- la vaccination de collectivité est parfaitement logique en cas de début d’épidémie avérée telle une méningite, mais j’ai évoqué rapidement le cas des complications et des plaintes actuelles avec le Ménigitec.

- un enfant peut entrer en crèche non vacciné. Les parents ont trois mois pour le faire vacciner, mais on fait croire qu’on ne peut pas mettre son enfant à la crèche ou en collectivité s’il n’est pas vacciné.

- l’allaitement maternel tel que le recommande l’OMS 6 mois intégralement et en plus 1 année matin et soir, avant et au retour du travail est l’idéal pour protéger l’enfant qui peut être vacciné plus tard. Cela donne le temps à l’enfant de construire son immunité.

- le carnet de vaccination (j’ai montré et souligné celui du labo américain GSK) ne dit pas un mot de l’allaitement maternel qui ne dépasse pas 30% en France selon les recommandations de l’OMS et qui est de 98% en Allemagne, Autriche, Scandinavie, Australie…

- l’Aluminium adjuvant est destiné à stimuler l’immunité puisque les nourrissons sont vaccinés à 2 mois. Or le système immunitaire de l’enfant n’est pas mature avant sa 2ème année de vie.

- l’Aluminium a été retiré des vaccins vétérinaires du fait de complications graves chez l’animal (sarcomes, cancers très graves), mais est maintenu chez l’humain.

- l’allaitement maternel n’est pas poussé (alors qu’il protège l’enfant et permet de reculer l’âge de la vaccination), car les fabricants des laits maternisés sont un lobby puissant qui inondent de publicité médecins et parents.

- les labos ont toutes mes coordonnées mais ne m’ont jamais joint, alors que la pétition que j’ai lancée atteint près d’1million 26000 signataires.

- hier encore une grand-mère me demandait conseil car sa belle-fille qui est porteuse du virus de l’hépatite B vient d’accoucher. J’ai confirmé qu’il faut vacciner le nouveau-né et le papa et les futurs enfants. C’est au médecin à le dire et le faire.

- dans mes nombreuses conférences, le grand public pose d’excellentes questions. Il faut l’aider à discerner. Sa connaissance scientifique augmente sans cesse.

Je ne suis ni ostépathe, ni naturopathe, ni gourou, mais le Conseil national essaye de me faire passer pour..

A deux reprises, au début et vers la fin j’ai affirmé « quand on veut tuer le chien on l’accuse… je vous laisse finir » ...

http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio

LES PROCHAINES CONFERENCES DU PROFESSEUR JOYEUX A PARIS et TOULOUSE

A PARIS

1 - Conférence « Prendre soin de son pancréas pour éviter diabète et cancer » - Lien direct vers la présentation et la billetterie

Le dimanche 5 juin de 11h à 13h - Théâtre Déjazet (24 Bd Poissonnière – 75009 –Paris).

2 - Conférence « Contraception : comment s’y retrouver ? » - Lien direct vers la présentation et la billetterie

Le vendredi 17 juin de 20h00 à 21h30 Théâtre Déjazet (24 Bd Poissonnière – 75009 –Paris).

3 - Conférence « La ménopause et l’andropause : Comment éviter le piège de la médicalisation » - Lien direct vers la présentation et la billetterie

Le samedi 18 juin de 11h00 à 13h00 - Cinéma Max Linder (24 , Bd Poissonnière-75009-Paris).

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires