Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 10:43

François Hollande, nous assure-t-on, continue de croire en sa bonne étoile : Président il est, Président il sera. Quitte, s’il y parvient, à vivre en cohabitation après une inévitable gamelle aux législatives ; chose qui, dit-on encore, satisferait pleinement sa nature consensuelle et rassembleuse. Là où l’on voit que, de son ami Chirac, il n’a pas hérité que l’amour de la Corrèze…

Mais si Hollande y croit, sa foi n’est pas vraiment partagée par l’entourage, et le microcosme des ministères est déjà gagné par l’agitation des grands départs. Bref, s’il est question de vacances, c’est davantage celle du pouvoir qui les préoccupe que le farniente sur les plages.

Le Figaro de ce jeudi s’est penché sur le sort de tous ces malheureux qui cherchent fébrilement à « se recaser dans le privé ou l’administration ». Rien de nouveau à dix mois des présidentielles, me direz-vous. Quoique… on dirait bien, quand même, que quelque chose a changé.

Que toute la cour, les conseillers du palais et des dépendances, les serviteurs du roi et de ses ministres lorgnent vers les plus hautes fonctions de l’administration ou des grands groupes, c’est classique. Ce qui l’est moins, semble-t-il, c’est qu’on ne leur déroule plus si facilement le tapis rouge. « L’époque où 18 mois de cabinet valaient 10 ans d’expérience ailleurs semble révolue », disent les recruteurs, d’autant que, « au total, ils sont près de 500 conseillers à chercher la porte de sortie ».

500 conseillers pour en arriver là ! Pas étonnant que personne n’en veuille !

​Lire la suite

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires