Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 09:47

Profitant des tensions et des conflits dans la région du Moyen-Orient, le Royaume-Uni est désormais le deuxième plus grand exportateur d'armes de la planète, derrière les Etats-Unis et devant la France.

«Le Royaume-Uni est devenu un exportateur de matériel militaire de premier plan, le deuxième meilleur au monde sur les dix dernières années, et premier en Europe» se réjouit UK Trade & Investment (UKTI) un agence gouvernementale britannique chargée d'épauler les entreprises dans leurs relations commerciales avec le Royaume-Uni. Le Royaume-Uni dépasse ainsi la France et la Chine, jusque-là respectivement 2e et 3e plus gros vendeurs de matériel militaire au monde.

Mais à qui la Grande-Bretagne vend-elle ses armes ? Depuis 2010, le pays a vendu du matériel militaire à 39 des 51 pays qualifiés de «non libres» par l'ONG «Freedom House», et à 22 pays sur 30 qui violent les droits humains selon... les autorités britanniques elles-mêmes.

Deux tiers des armes britanniques vendues de 2010 à 2016 l'ont été dans des pays du Moyen-Orient.

Pourtant au Royaume-Uni, les entreprises, privées ou publiques, doivent bénéficier d'une autorisation pour exporter des armes. Une licence accordée par les autorités en fonction du matériel vendu et du client. Mais ces autorisations ont été accordées pour chacun de ces pays du Moyen-Orient, à la différence d'autres pays, comme la Russie. En effet depuis la crise ukrainienne, les autorités britanniques interdisent toute exportation de matériel militaire en direction de la Russie ou de l'Ukraine.

L'Arabie saoudite, en guerre au Yémen, a pu quant à elle bénéficier des exportations britanniques en matière d'armement. Pourtant, le royaume a été pointé du doigt à plusieurs reprises par des ONG et par les Nations unies pour les crimes de guerre commis au Yémen dans sa guerre contre les rebelles houthis.

Lire l'article

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires