Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 11:53

Il fallait s’y attendre. Dispersés à travers la France après le démantèlement spectaculaire de la « Jungle » de Calais, les expulsés des camps de migrants sont en train de revenir petit à petit mais avec une belle régularité. Le quotidien britannique The Independent, qui a mené l’enquête, affirme même qu’il y a au moins six camps sauvages nouvellement installés dans les zones rurales du Nord-Pas de Calais, abritant chacun des dizaines de réfugiés, et attirant chaque semaine davantage de candidats au départ vers le Royaume-Uni. A peine deux mois après la fermeture de la Jungle, qualifiée de « succès » par les autorités françaises, le retour des migrants révèle à quel point il est difficile de contrôler leurs mouvements et de les envoyer là où ils ne souhaitent pas aller.

Tous ces clandestins candidats au droit d’asile n’ont qu’un rêve en tête : rejoindre les côtes anglaises et ce Royaume-Uni où ils estiment avoir de meilleures chances de refaire leur vie, preuve qu’ils ne cherchent pas tant un refuge qu’un avenir. Déçus par les centres d’accueil vers lesquels ils ont été dispersés en car à travers la France, ils se risquent les uns après les autres au voyage de retour vers le nord de la France. Selon The Independent, il s’agit souvent d’« enfants » dont la demande d’asile a été rejetée par le Royaume-Uni au cours de ce mois de décembre.

Lire l'article

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires