Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 09:41

Alors que les États-Unis avec l’aide de l’OEA ne cesse d’intensifier ses attaques contre le Venezuela, Caracas a décidé d’engager le processus de retrait de cette organisation. Un processus soutenu par les pays de l’ALBA mais également la Chine et la Russie qui dénoncent les attaques contre un pays souverain. Rappelons que le Venezuela n’est pas le premier pays victime de l’OEA, Cuba avait également était expulsé de l’OEA en 1962. Autorisé à y revenir, la Havane a refusé de rejoindre cette organisation que les cubains dénoncent comme un « instrument de domination impérialiste de l’hémisphère, pour briser la souveraineté, l’indépendance et la dignité de notre Amérique ».

Le ministre cubain des affaires étrangères a affirmé le soutien de Cuba au Venezuela :

  « le Venezuela a adopté la digne décision de se retirer de l’OEA, ce que nous soutenons fermement, après avoir affronté courageusement le harcèlement, l’ingérence, et l’ignominie auquel il a été sujet dans cette institution et par son secrétaire général ».

Le ministre chinois des affaires étrangères a déclaré son soutien à Caracas :

 « Nous espérons sincèrement et croyons que la société vénézuélienne peut elle-même mener ses affaires intérieures, maintenir sa stabilité nationale et continuer de réussir son développement économique et social »

Le ministre des affaires étrangères russes a lui fustigé « le rôle destructif de forces extérieures » au Venezuela en référence aux morts dans les violentes « manifestations  » dans le pays. Dénonçant « les efforts pour obtenir des résultats politiques via des manifestations violentes ne correspondant pas à des pratiques démocratiques ».

Source

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires