Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 10:49

On apprend qu’après Sylvie Goulard, ministre des Armées, c’est le garde des Sceaux, François Bayrou, qui renonce à faire partie du prochain gouvernement. Marielle de Sarnez l’a suivi dans la foulée. Voilà donc quatre ministres importants – si l’on y ajoute Richard Ferrand – plus ou moins impliqués dans des « affaires » sur lesquelles se penche la justice- qui sont « exfiltrés », comme on dit pudiquement.

Il était certainement difficile, pour un président de la République qui s’est engagé à moraliser la vie publique, de conserver au gouvernement deux hommes et deux femmes – la parité est respectée jusque dans ce domaine – qui, quoique bénéficiant de la présomption d’innocence, ne sont pas à l’abri d’ennuis judiciaires. C’eût fait tache pour l’hôte de l’Élysée qui a promis de laver plus blanc que blanc.

Il serait, cependant, insultant à l’égard du chef de l’État que de supposer, un instant, qu’en les nommant ministres une première fois, il n’était pas au courant de ces risques. Il faut donc émettre l’hypothèse qu’il a choisi trois ministres du MoDem en ayant l’intention de les chasser à la moindre occasion, notamment ses deux têtes pensantes : François Bayrou et Marielle de Sarnez.

Ils lui étaient utiles pour s’assurer une large victoire aux élections législatives. Cet objectif étant atteint, il peut se débarrasser de ces alliés encombrants.

 

Source

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires