Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 11:44

Pauvre Jean-Vincent Placé. Agressé en plein Paris, le voilà songeant à arrêter la politique. Les odieux malfaiteurs l’ont délesté de sa montre à 7.000 €, son portable et sa carte bleue. Le voilà tout nu. Bon pour la zone naturiste d’Anne Hidalgo.

Comment avoir l’heure, dorénavant ? Comment appeler l’AFP ? Comment s’acheter une bonne conduite sans carte de paiement ? Ah non, la vie politique est décidément trop dure. Jusqu’à présent, la racaille se contentait d’opérer ses méfaits dans des quartiers de pauvres. Voilà qu’ils débordent ! Qu’ils viennent jusque dans nos bras égorger nos montres et nos portables. Aux armes, citoyens !

Jean-Vincent Placé a raison de vouloir arrêter la politique. Les revenus sont trop élevés. Le risque de se faire dérober des objets de valeur trop important. Caissier dans un Lidl ou agent d’entretien à la ville de Paris, il passait une soirée tranquille dans un « Léon moules frites » à l’abri de tout risque de se faire dérober sa Swatch à 35 €. La politique est un métier beaucoup trop rémunérateur. Une reconversion s’impose.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires