Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 11:49

Quelqu’un qui admire Breivik et écrit qu’il veut tuer X ou Y est sans nul doute un abruti. Est-il pour autant un terroriste ? Des propos tenus sur un réseau social ont valu à un homme de 21 ans d’être arrêté par le RAID, le 28 juin, et d’être mis en examen par le parquet anti-terroriste. Il est excité, fort en gueule. Les médias se sont empressés de préciser que le jeune Logan Nisin (dont le nom et le visage sont affichés au grand jour) a milité au FN et à l’Action française. Le bougre a même pris un selfie avec Marion Maréchal-Le Pen. Sur Europe 1, on évoque une radicalisation… religieuse : trois mois avant son arrestation, il aurait pris le sacrement dans une église traditionaliste.

Cette semaine, dix de ses proches ont été arrêtés, soupçonnés eux aussi de préparer un attentat. Qui était ciblé ? Nul ne sait. Certains journalistes évoquent une attaque contre une mosquée, d’autres parlent d’assassinats politiques. La police, qui met l’accent sur l’idéologie « un peu inquiétante » des mis en cause, évoque un « projet violent aux contours imprécis », n’ayant trouvé aucune preuve concrète. Et la perquisition n’a fait qu’accentuer le désarroi des pandores : ni explosifs, ni mitraillettes, juste quelques pétoires. « Il ne s’agissait pas d’un arsenal », confie un argousin : « On se demande même si elles n’ont pas été acquises légalement… » La déception est partagée par Gérard Collomb. Le ministre de l’Intérieur a ainsi confié sur France Info que ce groupe de dix identitaires n’était « pas la bande la plus sérieuse qu’on ait arrêté ces derniers temps ».

L’actualité nous rappelle constamment l’omniprésente menace terroriste à laquelle la France est confrontée. Un terrorisme que d’aucuns situent du côté de l’ultra-droite. Du foutage de gueule à peine dissimulé, plus qu’approuvé par les journalistes en jubilation, s’empressant de relayer l’affaire : les moujahids à l’enfance malheureuse n’ont donc pas le monopole de la gâchette. Pas de « déséquilibré », cette fois. Il s’agit – puisque Le Monde vous le dit – d’une « croisade », de l’expression nauséabonde d’une « colère blanche ».

On se rappellera cet autre « militant d’ultra-droite » arrêté en grande pompe en juillet, après avoir écrit sur un forum de jeux vidéo qu’il rêvait de tirer sur une personnalité importante… Lors de la perquisition, aucune arme à part trois couteaux. On rappellera également Michel Lajoye : condamné à la perpétuité en 1987 pour un « attentat » qui n’avait fait ni morts ni blessés.

 

Source

 

NDLR : Relevé dans "Le choc du mois" une interview très intéressante et surtout surprenante de Renaud. Est évoqué l’affaire Michel Lajoye en prison pour 20 ans pour un « attentat » dans un café fréquenté par des arabes, qui n’a fait ni morts, ni blessés. Renaud : « Depuis que vous m’en avez parlé, j’ai évoqué son cas dans deux-trois interviews : mes propos n’ont pas été repris. Etonnant, non ? J’attends une réponse à une demande d’entretien avec la ministre de la justice, Rachida Dati pour lui parler de l’acharnement judiciaire dont sont victimes nombre de prisonniers, lui entre autres. » (03/09/2007).


Source

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires