Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2018 6 24 /03 /mars /2018 09:53

Cette nuit, l’université de droit de Montpellier a connu de violents affrontements. Plusieurs jeunes encagoulés et armés de «tasers» se sont introduits dans un amphithéâtre pour déloger des étudiants bloqueurs. Le ministère de l’Enseignement supérieur a missionné une enquête pour faire la lumière sur les faits. Par ailleurs, le parquet de Montpellier a ouvert une enquête judiciaire pour fait de violences en réunion et avec arme.

 

«Des hommes cagoulés habillés en noir sont entrés dans l’amphi, avec des palettes de bois tranchantes et des tasers (pistolet électrique) et se sont mis à taper partout et sur tout le monde». Le témoignage est glaçant. Cette nuit, un peu après minuit, l’amphithéâtre de l’université de droit de Montpellier, occupé depuis quelques heures par des étudiants, a été attaqué par une dizaine d’individus armés et cagoulés.

Une étudiante présente lors de l’affrontement raconte: «Nous occupions l’amphithéâtre de manière pacifique depuis plusieurs heures et nous avions décidé d’y passer la nuit, puisqu’on voulait y faire une assemblée générale ce matin à 8 heures. Vers minuit, alors que nous étions une quarantaine d’étudiants des facs de droit, de sciences et de lettres, des hommes ont fait irruption dans l’amphi. Ils nous ont dit de dégager et ont frappé tout le monde», se souvient-elle.

Selon plusieurs sources, les individus cagoulés étaient une dizaine, et plusieurs étudiants ont été blessés. Au moins trois ont été emmenés par les pompiers. «J’ai vu une fille avec le visage en sang devant moi», témoigne un étudiant en sciences politiques, également présent au moment des faits.

«Tout s’est passé très vite, raconte le jeune homme, c’était effrayant. Je me suis pris une bouteille sur la tête, c’était très violent», ajoute-t-il. «Une fille s’est fait coincer sous la grille de sécurité en continuant de se faire taser», témoigne une autre étudiante.

 

Lire la suite

Partager cet article

Repost0

commentaires