Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2018 6 28 /07 /juillet /2018 09:09

Alors que l’affaire Benalla démasque un peu plus la nature du régime Macron, ce dernier se lance dans une nouvelle attaque en règle contre les jeunes, les retraités, les plus pauvres des Français. Il y a un an, une des premières décisions de Macron a été de baisser les APL provoquant un formidable tollé : il prenait aux pauvres pour donner aux riches. Car dans le même temps, celui qui prétendait qu’il n’y avait pas d’argent dans les caisses de l’Etat pour permettre d’aider les jeunes, les retraités, les plus pauvres à se loger, supprimait l’impôt sur la fortune (ISF), distribuant des milliards aux plus grandes fortunes de France.

Eh bien Macron récidive et son gouvernement va profiter de la torpeur de l’été pour réduire d’un milliard d’euros les APL. Et pour y arriver il compte s’y prendre d’une manière particulièrement vicieuse.

Actuellement les APL sont calculées sur la base du revenu fiscal et donc avec un décalage de jusqu’à deux ans par rapport aux revenus des demandeurs. Eh bien le gouvernement compte calculer le montant des APL sur les revenus actuels des bénéficiaires à compter du premier semestre 2019.

Ce mode de calcul, dans la mesure où les plafonds ne seront pas revus à la hausse, permettront de prendre un milliard d’euros aux bénéficiaires des APL. Ni vu ni connu ! Une manière de prendre un pognon de dingue aux travailleurs pour alimenter les cadeaux fiscaux en tout genre aux milliardaires, ce qui est le cœur de la politique d’assistanat des riches par le régime Macron

Une mesure proprement scandaleuse. Une de plus. Les travailleurs se laisseront-ils dépouiller ?

 

Source

Partager cet article

Repost0

commentaires

toutpourri663 14/11/2019 17:34

Le nervi Benalla aurait été vu,sans son déguisement de policier, dans un bar à Saint-Denis où il aurait tenté de foutre la m.Il semblerait,sous réserve de vérification,que ledit Benalla,l'homme de main de la macronie,se soit mis en tête de devenir maire de Saint-Denis.Si l'info s'avérait exacte ce serait tout bonnement hilarant:un flicaillon,même pas repenti,lesté de nombreuses mises en examen,mais qui ne croupit toujours pas en prison se serait mis en tête de devenir le 1er magistrat d'une importante commune d'Ile de France!Tout devient possible dans le nouveau monde:même l'impensable,l'inimaginable.On pourrait ainsi imaginer M.Balkany briguer le poste de responsable d'un important centre des impôts.Ce nouveau monde est tout pourri.

443camarilla 20/10/2019 15:37

Notons que le voyou Benalla qui n’est même pas placé en détention préventive porte plainte contre l'association Anticor.C'est un peu comme si la mafia portait plainte contre la justice italienne.La France macronisée est mise cul par dessus tête, l’Etat de droit est humilié et piétiné ! Quand est-ce que l'on va dégager l'actuelle camarilla qui "dirige" la France ??La question est désormais posée:le compte à rebours est enclenché.