Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2018 6 28 /07 /juillet /2018 09:04

Voitures défoncées, voire brûlées, magasins pillés, la fête sur les Champs-Elysées a en effet tourné court après l’entrée en action des bandes des cités. En effet, dès 23 heures, des individus masqués ont lancé des projectiles, comme des bouteilles, sur les forces de l’ordre, qui ont répondu avec des tirs de gaz lacrymogènes. Des passants sont également visés par des jets de bouteilles. Beaucoup de fêtards se mettent alors à fuir par les rues adjacentes.

Par ailleurs, un homme a été gravement blessé, à l’angle de l’avenue Marceau et des Champs-Élysées, lors d’une violente rixe opposant une vingtaine de personnes.

Plusieurs magasins ont également été pris pour cibles, notamment le Drugstore Publicis et l’Intermarché de l’avenue de la Grande Armée qui ont été pillé par des dizaines d’individus. Le mobilier urbain a également été vandalisé.

De nombreuses voitures ont aussi été endommagées, pare-brises brisés, rétroviseurs arrachés, certaines sont même été incendiées. Un camion de pompier a également été attaqué par les casseurs.

À Paris, 102 personnes ont été interpellées.

Des incidents ont également eu lieu dans d’autres villes de France, comme Lyon ou Rouen.

Des faits qui contrastent avec les images de liesse, de fraternité et d’unité nationale diffusés en boucle par les grands médias.

 

Source

Partager cet article

Repost0

commentaires