Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2018 6 28 /07 /juillet /2018 08:34

Le 18 juillet au soir, le commissaire européen aux Migrations Dimitris Avramopoulos a annoncé que Pristina avait satisfait à toutes les exigences requises pour la levée des visas, depuis longtemps promise par l’UE. Pour le Kosovo d’aujourd’hui, la libéralisation du régime des visas est «très dangereuse», a indiqué un politologue kosovar

La suppression de l'obligation de visa pour les ressortissants du Kosovo souhaitant se rendre dans les pays de l'Union européenne risque de diminuer de moitié la population de la république autoproclamée, a déclaré de son côté le politologue kosovar Nexhmedin Spahiu.

«Si demain, les habitants du Kosovo peuvent partir sans visa en Europe, plus d'un million de personnes le feront, à mon avis. Les institutions européennes devraient réfléchir à une telle perspective afin de ne pas admettre qu'une catastrophe éclate au Kosovo après la levée des visas [pour l'espace Schengen, ndlr]», a expliqué l'interlocuteur de l’agence Reuters.

Selon le dernier recensement de la population datant de 2011, 1.739.825 personnes, dont 1.616.869 Albanais, habitaient au Kosovo où, d'après les données publiées il y a deux ans par l'Agence kosovare des statistiques, le chômage parmi la population active de moins 64 ans s'élève à 64,8%.

Aussi, M.Spahiu estime-t-il qu'on ne devrait soulever la question de libéralisation des visas qu'après que les habitants du Kosovo connaissent un avenir meilleur.

 

Source

Partager cet article

Repost0

commentaires