Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2018 6 11 /08 /août /2018 10:32

Il y a des ratés dans la « ville verte », cette capitale d’un futur écolo dont le maire de Paris se prétend la pionnière. Plus de Vélib’, et des Autolib’ bientôt bonnes pour la ferraille. Pourtant, ce ne sont pas les idées qui lui manquent, à Notre-Drame de Paris. Après les passages piétons aux couleurs de l’arc-en-ciel, elle a décidé de multiplier ses pissotières à compost. Un nouvel « uritrottoir » vient ainsi d’être installé sur l’île Saint-Louis. Très élégante, la pissotière : une belle jardinière rouge où les messieurs font pipi sur de la paille pour nourrir le romarin, le thym ou la lavande qu’on y a plantés. Soit dit en passant, vous faites bien ce que vous voulez, mais personnellement, je n’en cueillerais pas pour ma cuisine ou parfumer le linge de mes armoires…

Question : la pissotière ne disposant d’aucun paravent et les messieurs étant, de ce fait, contraints de déballer leur attribut viril sous le nez des promeneurs ne risquent-ils pas une amende pour violence sexuelle ? À voir avec Marlène Schiappa avant de se soulager.

Enfin, un malheur n’arrivant jamais seul, voilà que l’ennemi notoire de madame Hidalgo – j’ai nommé l’incontournable Marcel Campion, l’affreux de ses cauchemars dont elle s’était enfin débarrassée – lui revient par la bande. Et la bande à Macron, qui plus est. Sorti des Champs-Élysées et de la Concorde, Campion revient par les Tuileries. Géographiquement parlant, c’est juste un pas en arrière. Politiquement, c’est beaucoup plus : la mairie contre le palais.

On vient, en effet, d’apprendre que le marché de Noël de Marcel Campion, ou plutôt la foire à la saucisse qui en tient lieu, s’installerait l’hiver prochain dans le jardin des Tuileries… lequel jardin dépend du Louvre, qui dépend du ministère de la Culture… et dépend donc du gouvernement.

 

Source

Partager cet article

Repost0

commentaires