Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2018 6 18 /08 /août /2018 09:56

Quatre ans après l’investiture du président Petro Porochenko, la démocratie bourgeoise a été éliminée en Ukraine. Le peuple est complètement exclu du pouvoir.

La politique est contrôlée par le Département d’État américain et son ambassade à Kiev. Contrairement à toutes les lois, des non-résidents d’Ukraine ont été nommés comme hauts fonctionnaires – des citoyens des États-Unis, de Lituanie, de Géorgie et de Pologne.

La ministre de la Santé Ulana Suprun – ancienne entrepreneuse américaine dirigeant une entreprise de santé privée – et l’ancien président géorgien Mikhaïl Saakashvili, qui a fini gouverneur d’Odessa, ne sont que deux des exemples les plus célèbres.

Leur tâche a été de transformer l’Ukraine en un marché pour les marchandises illicites et les produits génétiquement modifiés.

En conséquence, le marché intérieur de l’Ukraine est abandonné à la destruction par les sociétés transnationales à un moment où l’industrie nationale est à bout de souffle.

Quatre-vingts pour cent des produits vendus dans le pays sont des importations, le plus souvent de mauvaise qualité. L’industrie automobile, l’industrie des machines agricoles, la construction navale et l’industrie chimique ont été détruites.

La rupture des liens économiques avec la Russie et le blocage du Donbass se sont transformés en une perte de près d’un quart du potentiel économique du pays. Des centaines de grandes et des milliers de petites et moyennes entreprises ont fait faillite. Le chômage a fortement augmenté.

En quatre ans, l’Ukraine est devenue une nation de fugitifs. Entre sept et dix millions de citoyens ont émigré, y compris en Russie.

Les dépenses budgétaires consacrées à l’armée ont augmenté de façon spectaculaire à mesure que les dépenses sociales ont été réduites. En 2014, une taxe militaire a été introduite à 1,5 pour cent du revenu, mais où les 38 milliards d’hyrvnia collectés ont disparu, ni les députés ni le gouvernement ne peuvent le dire.

La dévaluation de l’hyrvnia a entraîné une forte réduction des revenus réels. Aujourd’hui, les salaires et les pensions sont les plus bas d’Europe.

Au cours des quatre dernières années, le salaire mensuel moyen est passé d’environ 450 $ à 270 $. Une étude réalisée en janvier par l’Institut Cato a révélé que l’Ukraine se classait au 132ème rang sur 159 pays en termes de liberté, ayant perdu 17 places en un an. Elle a été reconnue comme le pays le moins libre d’Europe. Et le Forum économique mondial affirme qu’elle a l’un des pires niveaux de criminalité organisée au monde. Le taux de mortalité d’Ukraine est le premier en Europe et le deuxième au monde derrière le Lesotho. Même sous l’occupation nazie il n’y avait pas eu un tel taux de déclin démographique, avec seulement 64 naissances pour 100 décès. L’ONU prévoit que la population d’Ukraine diminuera de 17 % d’ici 2050, pour atteindre 36,4 millions d’habitants.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires