Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2019 6 30 /11 /novembre /2019 13:48

La vendetta contre Bertrand Cantat continue. Une chaîne de télé vient de diffuser les audiences filmées du procès, enregistrements fournis sans doute par des avocats bien intentionnés.
Faut en avoir des relations et du pouvoir pour se faire ouvrir comme ça les tribunes des médias. Faut être aussi salement immoral pour soutenir cette chasse à l'homme qui relève carrément de la psychiatrie.
Cantat avait annoncé un retour sur scène en 2020. Le boycott va pouvoir redoubler.

L'autre salopard qu'on voudrait bien buter, c'est Polanski.
A 86 ans, voilà un gars qu'il est urgent de mettre au trou. Parce que s'il attaquait une nouvelle victime, vous imaginez  à quelle vitesse il la plaquerait au sol !
Dieudonné a rejoint la meute et voudrait lui aussi qu'on le condamne.
Dieudonné sur qui, faut bien le dire, les tribunaux se sont tellement acharnés qu'on finit par lui pardonner cette erreur de jugement.

Cantat, Polanski, Dieudonné : les "justiciers" vous poursuivent mais le talent vous a rattrapés depuis longtemps. Et c'est bien ça qui les énerve.

A Bordeaux, la dépouille de Montaigne va faire l'objet d'une enquête scientifique. Des spécialistes en blouses blanches ont ouvert le cercueil. Toute l’équipe était là, chef, sous-chef, assistants, stagiaires se pressaient autour de la boîte, un masque sur le blaire, serrés comme des mouches.
Maintenant ils vont pouvoir prélever de l'ADN.
Et qu'est-ce qu'ils en feront ? Ils la déposeront dans le fichier national des empreintes génétiques. Parce que, figurez-vous, Montaigne était un serial killer, planqué dans son cénotaphe depuis cinq siècles. Et Cantat, qui crèche à côté, lui servait de rabatteur.
Je m’en doutais.

Cet événement soulève quand même des questions : depuis quand paluche-t-on les morts sans leur consentement ? Est-ce bien légal, des toubibs qui vous tripotent les os alors que vous n'êtes même plus en état de vous défendre ? Et pourquoi ces pervers en puissance sont-ils autorisés à pratiquer des attouchements ?
Si Polanski s'était mêlé de cette affaire, on en aurait fait des histoires !

Enfin, je vous communique les tarifs en vigueur à la fac de médecine Paris-Descartes pour l'acquisition de "pièces anatomiques" (c'est la formule utilisée) : un corps entier 900 euros, un membre 400 euros (voir Le Figaro du 28/11/19).
Personnellement, j'hésite encore.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires