Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 10:12

En pleine crise sanitaire, le gouvernement vient de lancer une pseudo Consultation publique - sans aucune communication, et volontairement incompréhensible du grand public...  -  pour faire passer discrètement une nouvelle mesure de restriction de circulation à un niveau encore jamais vu !

Il s'agit d'obliger les communes réfractaires à mettre en place une ZFE - zone à faibles émissions -, la nouvelle appellation "bien-pensante" que le gouvernement a trouvée pour ces zones de restriction drastique de circulation.

En clair, le but est tout simplement de bannir des villes une majeure partie des voitures. Et on ne parle pas ici de "poubelles" ultra-polluantes !

A Grenoble, où cette restriction est déjà en place, les utilitaires diesel datant d'avant 2010 ne seront par exemple plus autorisés à entrer dans la ville dans 2 ans, et d'ici 5 ans pour les voitures essence, ou pour un diesel même flambant neuf !

Pour l'instant, seuls des maires ouvertement anti-voitures avaient mis en place ces restrictions, comme à Paris, Grenoble ou Lille.

Mais avec ce décret, le gouvernement veut pouvoir imposer ces interdictions de circulation à l'ensemble des communes... y compris si elles ne sont pas polluées !

Il suffit qu'un axe routier passe à côté, ou qu'une commune de l'agglomération soit concernée...  Autant dire qu'avec des conditions si vastes, ça permet de contraindre un maximum de réfractaires !

Si nous n'agissons pas maintenant pour nous opposer massivement à ce décret, demain, vous n'aurez peut-être plus le droit d'aller dans la ville d'à côté de chez vous !

Alors, s'il vous plaît, cliquez sur le lien ci-dessous pour aller sur la Consultation publique du gouvernement, et déposez votre message d'opposition massive à cette mesure inacceptable.

Deux minutes suffisent.

Il suffit de cliquer sur ce lien :

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-de-decret-relatif-au-non-respect-de-maniere-a2143.html

Puis, une fois sur la page, au bas du texte parfaitement abscons de la "consultation", cliquez sur le bouton vert "déposez votre commentaire".

Ensuite, écrivez directement dans le cadre qui s'affiche que vous refusez cette mesure anti-voiture, pour votre commune comme pour toute la France et publiez votre commentaire.

Libre à vous d'écrire votre propre commentaire, courtois mais ferme : ce qui importe, c'est de dire clairement que vous ne voulez pas de cette mesure insupportable !

Partager cet article

Repost0

commentaires