Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2020 6 24 /10 /octobre /2020 11:03

"Une semaine après l'assassinat de Samuel Paty, le gouvernement entend renforcer son projet de loi contre le séparatisme, en intensifiant notamment la surveillance des réseaux sociaux. Jean Castex a annoncé, vendredi 23 octobre, vouloir sanctionner ceux qui publient, notamment en ligne, des informations personnelles "mettant en danger la vie d'autrui", a-t-il indiqué à l'issue d'un Conseil de défense.

"La surveillance des réseaux sociaux et la lutte contre la haine en ligne seront intensifiées", a-t-il annoncé, avec un renforcement "sans délai" des effectifs de la plateforme de signalement Pharos, qui est chargée d'examiner les signalements de contenus potentiellement illicites.

Selon les informations de Franceinfo, une centaine de personnes vont être recrutées pour renforcer la surveillance des réseaux sociaux. Cela concerne Pharos mais aussi les autres services concernés, comme la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ou les renseignements territoriaux. On ne sait pas précisément combien d'agents supplémentaires seront précisément affectés à Pharos, qui fonctionne aujourd'hui avec 30 policiers et gendarmes."


Eh oui, il y a en ce moment trente flics qui surveillent Internet. Alors tenez-vous tranquilles les gars ! C'est drôle, ils sont plus nombreux quand il s'agit de cogner sur les Gilets jaunes. Et plus rapides aussi quand il s'agit de poursuivre Hervé Ryssen, Alain Soral ou Dieudonné.

Enfin heureusement, l’effectif passera à 130 « très prochainement ». Te voilà rassuré, mon vieux Samuel ?

 

Source

 

Partager cet article

Repost0

commentaires