Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 11:06

Bernard Tapie alias Nanard, repreneur et dépeceur de sociétés, aventurier, chanteur de charme, comédien, politique, et propriétaire de 89% de La Provence, elle ‑même actionnaire majoritaire de Corse Matin, est sous une double pression. Médicale, car il souffre d’un double cancer. Judiciaire, car il a jusqu’ici échappé à rembourser quelques centaines de millions d’euros, frauduleusement gagnés dit la justice.

Pour l’actif devenu passif il y a l’affaire Adidas/Crédit Lyonnais datant de… 1993. Nanard s’estime alors lésé par la banque lors de la vente d’Adidas ; en 2006 (13 ans plus tard), il obtient 400M€ de dommages et intérêts lors du jugement d’un tribunal arbitral. Patatras, l’instruction de la cour d’appel démontre qu’il était contre, vraiment tout contre, deux des arbitres. Le jugement est cassé et en mars 2019 il est condamné à rembourser la modique somme de 438M€ pour « escroquerie et détournements de fonds publics ». L’actif est devenu un passif. Un an et demi plus tard, recours à la Cassation aidant, il n’a toujours pas remboursé un centime.

Il ne nous appartient pas d’évaluer les actifs mobiliers ou immobiliers de Bernard Tapie. Mais sa participation de 89% dans La Provence est un actif, un actif réel mais en difficulté.

Après des pertes proches de 3M€ en 2019, la barre des 4M€ dans le rouge pourrait être dépassée en 2020. Le PDG Jean-Christophe Serfati envisage une « rationalisation des charges de personnel », autrement dit des licenciements, négociés si possible.

Un malheur n’arrive jamais seul, Corse Matin qui se portait comme un charme il y a encore peu de temps, accusera aussi une perte avoisinant les 4M€ en 2020. Résultat des courses, après trente personnes en moins en 2020, une nouvelle fournée de départs à l’horizon. Depuis 2019 La Provence ne possède plus que 51% de la société éditrice, les 49% restants sont dans les mains d’un consortium de 154 entreprises de l’île, mené par le promoteur immobilier Antony Perrino. Ce dernier (source Lettre A) aurait déjà mis la main sur tout ou partie des locaux de Corse Matin à Ajaccio, en contrepartie de son soutien.

Qui pourrait tirer les marrons du feu ?… Nous ne vous faisons pas languir plus longtemps, oui c’est bien Xavier Niel qui est le mieux placé pour une reprise. En cas de décès de Bernard Tapie comme en cas de guérison, la liquidation judiciaire de La Provence est déjà actée pour rembourser une partie des 400M€ dus à la collectivité. Niel (déjà 11% du titre), propriétaire d’une ribambelle de titres, pourrait faire un joli coup avec un empire sudiste allant de Nice à Marseille et au-delà. Beau papa Bernard Arnault implanté au Parisien, aux Échos, à l’Opinion, un duo familial libéral qui peut apparaître comme des faiseurs de rois dans la perspective de 2022 et plus tard.

Source

 

Partager cet article

Repost0

commentaires