Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 08:28

 

On croit qu’il ne se passe rien dans le monde actuel, sauf des voyages ministériels, des rencontres de pays riches destinés à renforcer la misère du monde, et puis on en oublie des nouvelles assez significatives comme la mutation génétique de l’être humain.

Or voici une toute petite nouvelle, qui devrait nous faire rêver au monde de demain, à supposer qu’il ne s’arrête pas brutalement au milieu de ce siècle.

Au laboratoire de la Haute Touche, dans l’Indre, on envisage d’aider et d’améliorer, génétiquement, les humains par des emprunts d’organes prélevés sur des « animaux sauvages ». L’opération s’appelle « crovaire » et elle consiste en une congélation d’un ovaire, qui serait greffé sur une femme atteinte dans sa fonction ovarienne (mais ça marche aussi pour les testicules !). On appelle ça la « xénogreffe » et, pour l’instant, cela concerne des brebis et des cervidés, dont l’espèce, en voie de disparition, pourrait être sauvée grâce à l’homme. Mais la réciproque est possible, à moyen terme.

Evidemment, il y a déjà beaucoup d’espèces d’humanoïdes qui n’auront pas besoin d’être sauvés. Parmi les plus riches de la planète, les plus sauvages des exploiteurs, beaucoup ne peuvent plus être qualifiés d’homme, au sens traditionnel du mot. Pas besoin de leur greffer des couilles de loups, de tigres ou de crocodiles, puisqu’ils sont déjà équipés, naturellement, de ces organes sauvages qui en font de véritables bestiaux, très dangereux. J’ai déjà proposé ici, dans ces colonnes, de les abattre ou de les mettre en cage, avec visites organisées des scolaires. Je ne parle pas seulement des potentats africains, des Kadhafi, Gbagbo, dont l’apparence est seulement un peu exotique, mais des Poutine, Sarkozy, Alliot-Marie, (et bien évidemment Boutin, dont la mutation, de nature caprine, est déjà faite.). Je n’exclus pas les hordes sauvages de la télévision avec en tête Michel Drucker, l’inusable.

Les chercheurs de la Haute Touche ne changeront rien aux animaux sauvages déjà en activité, mais à leurs descendants.

Ainsi, dans un premier temps, des petits Kadhafi et des petits Gbagbo avec des têtes moins répulsives (demi moustache pour le premier, affinement des joues pour le second). Mais dès la génération suivante, ils ne devraient présenter que des malformations mineures : ils naîtraient avec une seule mitraillette et une seule machette à la main. Quant aux fiers descendants de Poutine, ils ne redeviendraient pas marxistes, mais ils réduiraient naturellement leur train de vie : quelques dizaines de gardes du corps seulement.

Dans les cas très avancés comme Mr Sarkozy, le diagnostic est beaucoup moins sûr.

« Il semblerait qu’il soit incurable » m’a confié le directeur du laboratoire, « il faudrait carrément lui araser l’entrejambes, ce qui peut se faire avec un simple sécateur et une anesthésie locale, si on tient à respecter les droits de l’animal ».

Il a ajouté : « De toute façon, rien n’est à espérer avant la 5ème génération ! »

Madame Alliot- Marie présente également un cas désespéré :

-C’est non seulement physique mais mental également…elle ne comprend pratiquement rien…il faudrait lui greffer les ovaires d’un chien de race pure…et encore ! C’est un peu le cas de Michel Drucker, qui présente l’inconvénient d’enculer les téléspectateur avec beaucoup de gentillesse, ce qui fait oublier qu’il est très largement milliardaire, caractéristique qui se transmet génétiquement…

Evidemment, on ne garantit rien pour notre amie Christine de Levroux, car elle est catholique en plus et ces gens-là sont teigneux ! Il est probable que ses descendants, au moins au cours de deux générations, seront équipés d’une barbichette. En outre ils seront très marqués par la culture française et spécialement par nos vieilles comptines, je rappelle le texte :

 

« Je te tiens, tu me tiens par la barbichette,

Le premier de nous deux qui rira aura une tapette ».

 

Frédéric Mitterrand et Pierre Delanoé nous ont affirmé qu’il s’agissait là de ce petit appareil destiné à capturer les souris et qu’il ne faut pas y voir une quelconque trace d’homophobie.

Depuis que l’Echo est paru (ce matin) je reçois des appels pressants du Vatican, qui me demandent si on ne pourrait pas profiter de ces découvertes scientifiques pour obtenir des premiers communiants plus âgés, ce qui éviterait les accusations de pédophilie.

D’autres encore me demandent si, tout simplement, l’Eglise Catholique ne pourrait pas autoriser les accouplements entre un ministre et un animal. C’est une idée intéressante. En effet quand on parlerait des « éléphants du PS » ce serait de vrais éléphants, et « les jeunes loups de l’UMP » seraient de vrais loups avec les crocs apparents.

Et puis certains autres, comme Mr Borloo, pourraient peut-être produire des biches alcooliques complètement hystériques durant la période du rut.

On voit que les découvertes du Centre Expérimental de la Haute Touche sont susceptibles de changer la face du monde et de nous procurer bien des plaisirs charnels, sans que ce soient des péchés.

 

(on me dit que la rondelle s’orthographie « grower » ! Renseignements pris ça dépend de quoi on parle !)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Odette Laplaze-Estorgues 23/04/2011 15:21


Encore un texte truculent de l'ami Roll (c'est le petit nom amical dont je l'affuble). Et surtout qu'il n'aille pas expérimenter ladite "rondelle" ! Il est parfait tel qu'il est présentement. Il a
la dent dure, les griffes acérées et, de surcroît, une fort belle langue. Et n'allez pas comprendre de travers, j'en serais plus outrée que la Boutin.
OLE