Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 10:00

Le Tri­bunal de grande ins­tance de Per­pignan a pro­noncé la relaxe des trois inculpés : Jeanne, Yamina et Bernard, pour­suivis pour avoir appelé au boycott citoyen contre la poli­tique d’Israël. Il a, se faisant, refusé de suivre les réqui­si­tions du Pro­cureur qui réclamait une peine de principe. Il a donc, comme à Mul­house en 2010, refusé l’interprétation aber­rante et scan­da­leuse de la loi for­mulée dans la cir­cu­laire Alliot-​​Marie qui osait qua­lifier des actions citoyennes contre la poli­tique d’un État violant le droit inter­na­tional d’« inci­tation à la haine… et à la dis­cri­mi­nation » et appelait à leur répression.

C’est une vic­toire impor­tante du mou­vement de soli­darité. Main­tenant, il est temps que cette cir­cu­laire, qui a pu être qua­lifiée de « coup d’état judi­ciaire », soit abrogée et qu’ainsi prenne fin une gros­sière mani­pu­lation politique.

 L’AFPS pour sa part pour­suivra, notamment avec le boycott citoyen, son action mul­ti­forme pour une paix juste au Proche-​​Orient qui passe néces­sai­rement par des sanc­tions fortes contre un État colonial et expansionniste.

Partager cet article

Repost0

commentaires