Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 09:25

Je me demandais où ils voulaient en venir avec toutes ces commémorations. On a eu droit au 70ème anniversaire du déparquement. On a eu droit au centenaire de la déclaration de guerre en 1914. Et ça a beaucoup plu. C’est agréable, en fait, de voir les poilus patauger dans la boue des tranchées. C’est agréable d’admirer les joyeux parachutistes du 6 juin 1944. En tout cas le public a beaucoup aimé. Le public aime les choses simples, il aime les choses simplistes. Il n’aime pas ce qui « prend la tête », le public. Alors les documents concernant la vie des poilus en 1914-18, il les a vus et appréciés comme on apprécie un feuilleton. Il ne risquait rien, le public. Il savait que la guerre de 14 ça finissait le 11 novembre 1918. Et, en somme, ça finissait bien. C’était un bon feuilleton avec une « happy end ». Le public oublie vite les victimes, les morts, les blessés, les gueules cassées. Le public ne croyait pas à la douleur réelle puisque c’était « vu à la télé ». Le public a été suffisamment déculturé à l’école, il est devenu naïf, le public. Il croit tout ce qu'on lui montre à la télé. Le public n’a pas lu « Télémorphose » de Jean Baudrillard. Il n’a pas lu « Sur la télévision » de Pierre Bourdieu. Il croit vraiment qu’il a été fusillé pour l’exemple, en 1917, le public. Il parvient à se mettre à la place des poilus, ou à la place des parachutistes du 6 juin 44. Le public vit les grands moments de l’histoire de France. Le public ne sait pas que les images sont virtuelles.Il ne sait pas que les écrans sont faits pour cacher, et il ne sait pas davantage que les chaînes sont faites pour enchaîner. Alors, le public est mûr pour la prochaine guerre. Il ne sait pas qu’elle sera mondiale, le public.

Le public mais qu’appelle-t-on le public ?

Le public c’est le peuple et le peuple fera peut-être les frais de la prochaine guerre. Il est évident que le public aurait intérêt à se cultiver. Que c’est même la seule chose importante pour lui. Mais on ne peut pas obliger les gens à s'instruire.

Et maintenant c’est déjà la guerre. Tous les médias le répètent, c’est pour qu’il s’enfonce bien ça dans sa petite tête de déculturé, le public. Manuel Valls est déjà le chef de guerre auto-proclamé. Il sera Chef de Bataillon sous les ordres du Général Hollande.

En attendant, le spectacle se met en place. On assiste, comme en 14, à un grand rassemblement national. C’est l’Union Sacrée. Il n’existe plus ni droite ni gauche. Les pauvres sont les égaux des riches. La France a retrouvé ses vraies valeurs et les étrangers nous admirent. Et c’est bien l’essentiel. La Marseillaise est reprise en chœur par tous les Français. Le sang impur va abreuver les microsillons.

Une minute de silence est demandée à tous. Faites passer ce message à vos amis.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rolland Hénault
commenter cet article

commentaires

Odette Laplaze-Estorgues 17/01/2015 13:04

Cher Rolland, étant donné que je pense comme toi - et il y a un instant, j'étais au téléphone avec une amie à qui je disais quasiment la même chose que toi - je ne puis qu'approuver ce que tu as
écrit ci-dessus. Merci de l'avoir exprimé si bien et aussi clairement. Amicalement, Odette