Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 09:00

boutin.jpgDécidément, elle a du mérite, la chèvre de Levroux (36). Pas facile en effet de gigoter face aux médias comme elle le fait alors qu’elle avoisine le quintal !

Oui, je suis au courant, il ne faut pas s’attaquer au physique des personnalités ( ?) politiques, c’est du moins ce qui se dit aujourd’hui ! Parce que la caricature a toujours porté sur l’apparence physique des hommes politiques. Alors la Boutin, elle est grosse, si elle veut maigrir, elle n’a qu’à faire un stage dans un camp de réfugiés palestiniens, devenir SDF, mais là, franchement,  défendre les pauvres avec une trogne pareille, c’est incohérent. Il m’avait semblé que le Christ était maigre…

 Je sais aussi que consacrer tellement de mots à une personne aussi peu consistante, c’est excessif. Que représente en effet son « Parti Démocrate Chrétien » ? En chiffres, il est difficile de le dire : deux députés, identiques à ceux de l’UMP. Sauf que Mme Boutin n’en finit pas de parler, de dire des choses un jour, de se contredire le surlendemain. On se souvient de son fameux « Pas de sans papiers dans la rue de la Banque ». C’était en 2007…

 Or, la voilà drôle, la grosse chèvre. Que dis-je, elle est une insulte pour le monde animal, et d’ailleurs, la chèvre est ossue, maigre, puisqu’on la surnomme « la vache du pauvre ».

Elle aurait besoin d’une bonne psychanalyse, la Boutin !

 La voilà qui se met à faire des petites phrases, elle aussi, pieusement recueillies dans les bénitiers de la presse bien pensante.

Par exemple, que pensez-vous de cette formule étrange concernant son éventuel « divorce » avec l’UMP :

 

« La question n’est pas tranchée mais tout est possible et tout est ouvert ».

 

Je n’insiste pas sur l’emploi du mot « divorce », à propos de l’UMP, qui laisse supposer des rapports sexuels avec tous les membres plus ou moins virils de ce parti politique. Ce n’est pas très catholique mais bon je ne suis pas un spécialiste de sexologie en matière d’enculage oecuménique.

Ce qui me paraît relever du divan, c’est plutôt ce « tout est ouvert ». Manifestement, si Mme Boutin est « ouverte de partout », c’est qu’elle « écarte » comme on dit couramment, pour simplifier « l’écartement des jambes », qui facilite la pénétration. Il s’agit là d’un appel au mâle, ce qui prouve que Mme Boutin est en rut, et en avance sur le brame du cerf, dont chacun sait qu’il se produit plutôt en octobre. Or si nous allons plus avant dans l’exploration sexuelle de Mme Boutin, il y a là un appel pathétique, qui devrait s’adresser en premier lieu à tous les déshérités de la vie, même les Roms, rejetés de partout, même les SDF et les Sans Papiers, dont cette si sincère catholique refusait il y a peu qu’ils installent leurs tentes dans la Rue des Banques ! D’ailleurs, et c’est ici le psychanalyste qui vous parle, cette redondance de « tout », cet emploi de « ouverte de partout » est un lapsus (linguae, en plus, ce qui aggrave son cas, un  lape-suce), pour « partouze ». Un acte manqué ! Mme Boutin, inconsciemment peut-être, aspire (à la façon d’un aspirateur) à prendre dans son gros ventre toute la misère du monde. Mme Boutin n’est pas grasse d’un excès de nourriture, elle est ventrue d’une abondance de bites qui n’ont pas trouvé leur refuge !

 Et ceci est parfaitement confirmé par cette étonnante formule :

 

« Une fêlure supplémentaire et importante »

 

Elle parle ici de ce qui la sépare de l’UMP. Ayant apaisé, sexuellement, la totalité des membres de l’UMP, Christine (appelons-là par son prénom catholique en diable !...elle est sœur du Christ !) : a la « fêlure », autrement dit la « fente », ouverte aux pauvres. Elle s’est muée en tronc d’église !

Con se le dise !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Odette Laplaze-Estorgues 28/08/2010 13:08


Waaaooouuuh ! Comme tu y vas, l'ami Rolland ! J'imagine la Boutin te lisant et en jouissant de surcroît. J'aimerais même que tu titilles de ta plume pesychanalyste tous les autres "membres" du
gouvernement. A mon avis, tous des enculés ! OLE