Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 10:00

Beaucoup trop de gens sont actuellement sans travail, parce qu’ils n’ont pas reçu la formation au Pôle Emploi ! En cette période de Saint-Valentin, on doit poser la question : comment devient-on un Saint et un Saint qui trouve du boulot ? Pour le Valentin de l’Indre, c’est fait. Un certain Denis Lhours a réalisé une sculpture sur le thème de l’amour. Avec des cœurs ! Il s’est pas foulé, Denis ! Pourtant, Saint-Denis, c’était facile : le Saint des Prostituées.

C’est un peu restrictif, ses coeurs. Mais je vous ai promis une formation en ligne pour vous permettre de gagner votre vie de saint. La voici : vous devrez d’abord passer par le stade de la béatitude. (Une année de stage). Entraînez-vous devant la glace ! Le mot est défini dans le Petit Robert : « qui est heureux en Dieu ». Vous ne comprenez pas ? Petit Robert a tout prévu. Il ajoute : « exagérément satisfait et tranquille ». Mais attention ! N’en faites pas trop car le même dictionnaire donne un synonyme : « niais », et pour « niais » il propose « godiche, jobard, nigaud ». Si vous vous présentez à l’entretien d’embauche, en attaquant carrément : « Je m’appelle Sainte-Godiche, ou Saint-Jobard » On vous répondra : « C’est déjà pris ! On a une inflation sur les Godiche et les Jobard ». On ajoutera : « Et en plus ils votent ! » C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on dit que les saints sont des élus !

Attention ! Vous avez certainement entendu cette réponse à votre question : « Combien je vais gagner ? ». On vous a précisé: « On vous le dira à la Saint Trou du Cul ! » Car, Trou du Cul est un saint, qui se fait remplacer, quand il est en congé maladie, par son amie Trou de Bite ! Ce sont des saints sexuels et grossiers. Mais voyez comme ils sont efficaces ! Il y a plein d’élus qui sont des trous du cul ! Certains éprouvent de la honte à prononcer leur vrai patronyme. Ils gémissent et vous envoient au tribunal quand vous les abordez poliment. Par exemple : « Bonjour Madame Trou de Bite ! » ou « Bonjour Monsieur Trou du Cul… » Pourtant c’est leur vrai nom et c’est plus facile à orthographier que Trierweiler ou même Delanoé. Attention ! Dernière mise en garde. Dieudonné, ça paraît favorable pour un bon coup de piston. Eh bien c’est un faux ami. Ne prononcez jamais ce nom là ! C’est l’enfer illico. Il n’y a pas de saints en enfer. L’enfer, c’est quand cette société de merde vous abandonne comme des pauvres types. Et Saint Pauvre Peigne Cul, il est pas encore répertorié.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires