Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 08:27

colombieEnfants de la communauté de paix devant le panneau qui annonce la profession de foi de la communauté : elle « ne participe pas, ni directement, ni indirectement à la guerre, et ne porte pas darmes. »

 

 

Si le conflit interne sévissant en Colombie depuis plus de quarante ans oppose les forces de sécurité et les paramilitaires aux groupes de guérilla, les principales victimes de ce conflit demeurent toutefois les populations civiles qui subissent déplacements et disparitions forcées, meurtres et massacres.


Certaines communautés se sont regroupées pour demander fermement que toutes les parties au conflit respectent le droit des civils de ne pas être impliqués dans ce conflit.

 

La communauté de paix de San José de Apartadó, implantée dans la municipalité dApartadó, département dAntioquia, a été fondée en mars 1997 par des civils qui se sont engagés à ne pas prendre part au conflit et à ne pas sy laisser entraîner.
Les membres de la communauté de paix refusent de porter des armes, de fournir des informations ou un quelconque soutien logistique à une des parties au conflit et exigent que les combattants restent éloignés de leurs terres.
>
Pourtant, depuis sa création, plus de 170 de ses membres ont été victimes dun meurtre ou dune disparition forcée, le plus souvent de la part des paramilitaires et des forces de sécurité, mais aussi dans certains cas, de la part de groupes de guérilla.
Taxés de subversion par les uns, ils sont accusés par les autres de collaborer avec leurs ennemis.

>  

> http://www.amnesty.fr/aif_petitions/?petition=153

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires