Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 07:44

 

1 : Les discussions entre les dirigeants palestiniens et les émissaires américains se passent très mal. Mahmoud Abbas est sorti furieux de leur dernière rencontre la semaine dernière. Dennis Ross, le conseiller spécial dObama et David Hale, lémissaire américain, avaient énoncé une longue liste de sanctions éventuelles si les Palestiniens demandent au conseil de sécurité daccepter ladhésion de la Palestine aux Nations Unies. Des mesures de rétorsion sont prévues également, si Abbas décide de se tourner vers lAssemblée générale pour obtenir le statut détat non membre de lorganisation, comme la Suisse et le Vatican. Pour calmer les Américains, certains européens proposent dinclure dans un projet de résolution, un article interdisant à la Palestine de se tourner vers la Cour internationale de la Haye. Les Israéliens ne veulent pas quils puissent y déposer plainte. Ajout à 23h45: Source palestinienne.. Refus de cette dernière proposition européenne. Ils refusent un statut détat non membre de lONU leur interdisant la Cour internationale de la Haye

2 : Les dernières propositions de compromis formules par Blair et sont rejetées par Abbas

3 : Pour lheure.. 21h30 locales le 15 septembre, La direction palestinienne envisage toujours daller au conseil de sécurité et ensuite seulement à lAssemblée générale.

4 : Mahmoud Abbas doit prononcer demain, à 18 heures locales un discours radio télévisé. Que va-t-il dire ? Sil répète son intention de déposer la demande de la Palestine au Conseil de sécurité, il aura beaucoup de mal à se dédire par la suite dans le cas où un accord de compromis serait conclu à New York.

5 : Barack Obama prendra la parole devant lAssemblée générale le 21 septembre. Nicolas Sarkozy, très impliqué dans les négociations pour trouver un compromis de dernière heure, prononcera son discours en début de soirée. Mahmoud Abbas, le 23, et Benjamin Netanyahu le même jour, un peu plus dune heure plus tard. Tout le monde sera donc réuni à New York pour dultimes tractations.Les Palestiniens qui ont résisté à toutes les pressions jusquà présent tiendront-ils bon ?

6 : A des diplomates européens, les dirigeants israéliens assurent quils ne pourront pas adopter des mesures de représailles moins importantes que celles prévues par ladministration Obama si les Palestiniens maintiennent leur opération à lONU. Blocus financier, boycott des dirigeants de lAutorité autonome etc. Avigdor Lieberman le ministre affaires étrangères ainsi que Dany Ayalon, son adjoint, parlent de lannulation des accords dOslo.

Article de Maan News  http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=420778
Mahmoud Abbas a déclaré aujourd'hui vendredi 16/9 lors d'une conférence télévisée à Ramallah :
- les Palestiniens s'adresseront au Conseil de Sécurité pour réclamer le statut d'Etat membre de l'ONU (sur les frontières de 67)
- pour ce qui concerne les autres options aucune décision n'est prise
- les manifestations de soutien à cette initiative seront pacifiques
Selon le journal israélien Haaretz dans son CR de la conférence  (
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/abbas-palestinians-to-seek-full-un-membership-1.384943)
Mahmoud Abbas a déclaré :
- les Palestiniens s'adresseront au Conseil de Sécurité pour réclamer le statut d'Etat membre de l'ONU (sur les frontières de 67)
- l'objectif est de délégitimer l'occupation et non Israël
- l'OLP continue d'être le seul représentant légitime du peuple Palestinien
- tout sera fait pour maintenir l'unité entre la Cisjordanie et Gaza
http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/etat-palestinien-vers-le-choc-frontal-a-l-onu-6711963.html
Etat palestinien : vers le choc frontal à l'ONU

Mahmoud Abbas, le président palestinien, a finalement choisi de déposer une demande d'adhésion formelle à l'Onu lors de l'Assemblée générale de l'organisation la semaine prochaine.

Partager cet article

Repost0

commentaires