Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 10:36

 

Si vous avez décidé d’être un gangster, c’est que vous tenez compte de mes conseils et j’en suis très honoré. Je vous ai indiqué la marche à suivre, la filière à choisir.

Mais ce n’est pas tout, ce serait trop facile.

Par exemple, la Jeannette Bougrab fait partie de ces jeunes « issus des cités » qu’on a choisis pour montrer qu’on était pas des salopards qui faisaient de la discrimination envers les arabes pauvres. On lui donne évidemment des diplômes (elle n’a même pas de quoi les acheter ! C’est dire la misère à la casba ! A mon avis elle n’ira pas jusqu’à se classer parmi les milliardaires ! Elle aura beau raconter toutes les conneries qu’elle pourra.)

Car Jeannette a oublié qu’il fallait aussi savoir naître ! Et choisir un douar plutôt dans la Région PACA ! Un douar berrichon, c’est ridicule.

masque_fabius.jpgTout autre est le parcours de Laurent Fabius ! A la naissance, il était déjà milliardaire, enveloppé dans des pampers à paillettes de platine, il chiait des étrons de riches, qu’un arabe, peut-être Jeanette, vendait à la sauvette dans le quartier latin. Et il portait un costume superbe que l’on disait taillé sur mesure tous les ans. Car cet enfant prodigieux grandissait, s’allongeait et montait à cheval ! On voit la distance qui sépare Laurent de Jeannette ! Jamais Laurent ne consentira à sauter une domestique !

Qu’elle monte sur le bourricot multi usages, et qu’elle glapisse dans un français approximatif et méprisant pour son douar d’origine. De Châteauroux, où son père est effectivement ouvrier métallurgiste, elle dit que c’est une « bourgade ». Et qu’elle la ressent « hostile » ! Aurait-elle peur d’y rencontrer son frère, qualifié de « délinquant notoire » par plusieurs sites Internet ?

Mais Laurent Fabius a dû commettre des délits infiniment plus graves. Gangstérisme de haut de gamme nécessitant la création d’un Commissariat près du Panthéon où il réside officiellement. La police veille et surveille la fortune des Fabius, qui sont encore socialistes. Ca tombe bien, les policiers aussi sont socialistes !

La « fille des cités » n’est rien à côté de cette famille dont les brigandages remontent, sinon aux croisades, du moins à plusieurs générations !

Ce genre de richesse est infiniment plus dangereux que les « Grands Frères » des cités, qui ne dépouillent en général que des gens à peine moins pauvres qu’eux. Que les pauvres volent les pauvres, ce n’est pas une attitude très cohérente, me répondra-t-on ! Mais peut-on leur demander, avec leurs diplômes très incertains, de s’attaquer à la haute finance ? Quand on ignore le lexique français et la géographie élémentaire, quand on ignore la culture la plus classique, les subtilités du langage financier ne permettent que des arnaques de troisième ordre. Le cas des grands voleurs comme Fabius est infiniment plus grave : ils volent la République après avoir volé la vie du peuple !

Car Laurent Fabius ne conçoit pas d’habiter loin d’un commissariat, qui est comme intégré à son appartement.

C’est ce qui fait la différence, notamment, entre lui et moi !

Je ne souhaite pas qu’on dépense de l’argent pour édifier un Kommissariat de police dans mon terrain à moi. Les policiers, même en civil, je les sens, je les renifle, grâce à des ondes, qui ne sont pas hertziennes.

Et puis si on se met à construire des Kommissariats pour les Français moyens, ça va coûter cher et la thune, on la prendra sur les livrets A des banques.

Evidemment, ça évitera de faire des trous dans le budget de la Sécu ! Des trous tellement profonds que les « pensionnaires » des maisons de retraite pourraient tomber dedans et se casser le col du fémur.

Car les vieux français moyens ont le squelette fragile et les os branlants. Branleurs, même parfois ! Et à force de branler des prostituées de la DASS, ils contractent l’arthrose du poignet qui occasionnent des douleurs aiguës et chroniques, et après la Ligue des Droits de l’Homme et les Associations caritatives se mettent aussi en branle !

Et ça n’en finit plus les arthroses et les trous de la Sécu !

Oui, je vois d’ici votre objection. On pourrait les boucher, ces trous là, avec les milliards des socialistes milliardaires, mais avec quoi ils se paieraient les parties de trou du cul exotiques, surtout maintenant qu’ils ont pris l’habitude ?

Oui, où ?

Car une partie de trous du cul à Châteauroux (36) c’est moins cher, mais la bonne dame de Nohant a déjà donné ! Tant et tant de fois qu’à force, son cul s’est élargi. Il ne produit plus aucune sensation, même à un socialiste milliardaire !

Bonne chance quand même si vous êtes socialiste et que vous habitez près du Panthéon !

Partager cet article

Repost0

commentaires