Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 09:04

La monarchie étant abolie le 21 septembre 1792, lendemain de la victoire de Valmy, la Convention commence le même jour les travaux de rédaction  de la première Constitution républicaine (qui sera adoptée en 1793).  Une intervention d’un député de Paris évoquant  l’existence d’un président de la République provoque plusieurs répliques désapprobatrices. On retiendra d’abord celle du  citoyen François Chabot :

«  Ce n’est pas seulement le nom de roi que la nation veut abolir, mais tout ce qui peut sentir la prééminence : défiez-vous de ce penchant aux idées aristocratiques ; gardez-vous d’ériger en idole ou en sultan le simple officier des mandataires du- peuple ! Il n’y aura point de président de la France. Vous n’environnerez pas des attributs abhorrés de la royauté ceux que l’amour des peuples doit seul investir et honorer. Vous ne pouvez rechercher d’autre dignité que de vous mêler avec les sans-culottes qui composent la majorité de la nation. » Lire la suite

Partager cet article

Repost0

commentaires