Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 09:57

A peu près tous les politiques parlent pour ne rien dire. Laissons-les à leurs bavardages. Ecoutons les artistes. Ecoutons par exemple Albert Camus. A la suite de l’explosion de la première bombe atomique à Hiroshima, (« Combat » du 8 août 1945): « La civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie ». C’est un peu plus important que le zapping et le formatage de la télé Attila (Guy Béart). La « civilisation mécanique » est notre oppression essentielle en 2014. Elle est partout présente. On en oublie même qu’elle nous opprime. Voyons voir :

 

Dans une France socialiste

Je mettrais ces fumiers debout

A fumer le scrutin de liste

Jusqu’au mégot de mon dégoût

Et puis debout sur une chaise

Un ordinateur dans le gosier

Ils chanteraient la Marseillaise

Avec des cartes perforées…

Le jour de gloire est arrivé.

 

Vous avez reconnu la chanson de Léo Ferré, « Ils ont voté ». Nous en sommes là aujourd’hui. Ils ont tous des ordinateurs dans le gosier et ils nous chantent tous la même chanson. Ils nous disent tous que le jour de gloire est arrivé. Si je prends un autre exemple, Baudelaire nous conseille : « Assommons les pauvres ! » Pour leur redonner leur dignité. On peut lire Baudelaire, il est très subversif et foncièrement humaniste.

Un certain président de la République disserte sur les pauvres, et c’est sa catin qui l’a provoqué. Il traite les pauvres de « Sans dents ». Vous saisissez la différence avec Baudelaire et Léo Ferré?

Oui, la civilisation mécanique a triomphé. On voudrait ajouter : provisoirement. Car nous sommes bien dans cette sauvagerie dont parle Camus.

 

Léo Ferré, qui c’est celui là ? Vous avez déjà oublié ?

Il existe encore un Forum Léo Ferré. A Ivry sur Seine, ville de gauche depuis les origines de la gauche, et vous pouvez vous déplacer. Retenez la date : le 19 décembre, Elizabeth viendra chanter des chansons écrites en français, comme on n’en trouve plus sur le marché de la connerie institutionnalisée, obligatoire mais pas gratuite.

 

Venez donc participer au sauvetage de la vraie chanson. Française, n’ayons pas peur des mots ! Vous n’aurez pas l’occasion de voir souvent Elizabeth et de l’entendre. Encore que… si on s’y met vraiment, le retour à la civilisation de l’être humain est peut-être possible !... A vous de répondre et d’être nombreux le 19 décembre à 20h30, à Ivry, au Forum Léo Ferré. Réservez dans la « boutique en ligne » de www.elize-chanson.com !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rolland Hénault
commenter cet article

commentaires