Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 08:55

C’est tellement insensé qu’on ne pourrait pas l’inventer: l’industrie minière australienne, notoirement irresponsable, fomente un nouveau complot. Alors que la planète doit faire face au réchauffement climatique, elle veut construire le plus grand complexe d’extraction de charbon au monde puis créer un couloir maritime à travers notre plus grand trésor écologique: la Grande Barrière de corail!

Cet épouvantable projet aura des conséquences dévastatrices et Aurizon, le groupe d’investisseurs qui le soutient, le sait très bien. Il commence d'ailleurs à hésiter et nous pouvons peut-être réussir à faire pencher la balance et couler ce projet pour de bon. L’un des potentiels bailleurs de fonds essaie même de donner le change en faisant des dons aux défenseurs de l’environnement!

Si nous sommes plus d’un million à manifester notre opposition à ce projet insensé dans les prochains jours, nous pourrons pousser Aurizon à retirer ses financements et peut-être même convaincre le premier ministre australien de s’interposer. C’est à cela que sert Avaaz, alors mobilisons-nous pour faire prévaloir le respect de l'environnement:

https://secure.avaaz.org/fr/australian_coal_disaster_global/?bqaedbb&v=27539

La Grande Barrière de corail, le plus grand organisme vivant sur Terre, qui héberge un quart des espèces connues dans les océans de la planète, se meurt lentement depuis des années. Elle a perdu la moitié de ses coraux durant les trente dernières années et cette disparition ne fait qu’accélérer. La faute au réchauffement climatique, mais aussi à l’industrie minière australienne qui est en plein boom. Le magazine allemand Der Spiegel a même rapporté que «si la tendance se poursuit, l’impensable pourrait devenir réalité: la Grande Barrière de corail pourrait mourir.»

Et pourtant, l’industrie minière prévoit de construire d’immenses nouveaux ports dans un complexe nommé Abbot Point, au nord-est de l’Australie (tout près de la Barrière) pour faciliter l’expédition de son charbon vers le monde entier. Non seulement cela signifierait un doublement du nombre de bateaux qui passent près de la Grande Barrière chaque année et qui arrachent déjà près de 3 millions de mètres cubes de récifs, mais si tout le charbon extrait était brûlé, il produirait trois fois la pollution atmosphérique que l'Australie d'aujourd’hui! Un pas de plus vers le point de non-retour.

Les investisseurs se rencontrent en ce moment même pour prendre des décisions et le ministre de l’Environnement australien choisira de valider ou non le projet au cours des deux prochaines semaines.
Nos voix peuvent être le signal qu’ils attendent pour bloquer ce désastre, en particulier le premier ministre Kevin Rudd, qui doit préserver sa réputation mondiale dans sa course à la réélection.

C’est en ce moment que se prennent les décisions. Signez cette pétition urgente et parlez-en à toutes les personnes que vous connaissez pour empêcher ce désastre:

https://secure.avaaz.org/fr/australian_coal_disaster_global/?bqaedbb&v=27539

Partager cet article

Repost0

commentaires