Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 08:39

 

Je sens que vous souhaitez vous instruire encore. Et sur le monde rural ! Lisez donc « La Terre » d’Emile Zola. Le passage où une jeune fille mène la vache au taureau. Baudelaire avait raison d’inventer l’expression : « La bêtise au front de taureau ».

Sauf que c’est souvent plus bas que le taureau était bête ! Dans une scène célèbre, Mimile (Evitez cette familiarité si vous étudiez la gynécologie chez les bêtes) nous décrit la difficulté qu’éprouve un mâle à se hisser au niveau d’une vache, trop grande pour lui. Alors, une enfant innocente « saisit à pleine main le membre du taureau, qu’elle redresse » (citation authentique) et tout rentre dans l’ordre naturel des choses.

Zola (que vous éviterez d’appeler « Gorgon », même si vous aimez le fromage et les Italiens) fut interdit pour ce livre dans les Universités. Ce passage est pourtant riche en enseignements pour tous les êtres humains qui baisent debout et en levrette. Et qui font des complexes parce qu’ils sont moins grands que Julie Andrieu par exemple.

Grâce à Emile, on voit que ça peut s’arranger, avec l’aide d’une enfant innocente, qui remet les organes en place. Mais attention aux pédophiles !

Oui, « La Terre » fut vraiment interdite, parce que ce roman pouvait choquer les paysans ! Raison de plus de lire, mais n’attaquez pas directement avec les vaches ! Pour ma part, je préfère Julie !

 

Ce texte a été censuré dans "la République" de Vierzon.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Odette Laplaze-Estorgues 31/12/2011 10:35

Sacrément en verve, mon cher Rolland ! C'est ton troisième article ce jourd'hui. Certes plus court que d'autres de ta plume mais tout aussi savoureux. Je crois avoir lu tout Zola mais je vais me
faire plaisir en relisant "La terre" que tu nous conseille ici. En fait, nous sommes tous des terriens, non ? OLE