Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:20

Quel aveu ! Refuser de condamner le nazisme-fascisme sous prétexte que le pays qui présente cette résolution est la Russie qui a perdu, il est vrai, 27 millions des siens pour abattre « la bête immonde », ce qui pourrait chez des hommes normaux constituer une légitimité anti-fasciste, ne l’est pas aux yeux de l’UE qui s’abstient, quel courage, et des États-Unis, du Canada et… de l’Ukraine qui votent contre !

Quant au représentant des putschistes de Maïdan, il n’a rien trouvé de mieux pour se démasquer encore plus clairement que de justifier son vote contre en mettant un signe égal entre Staline et Hitler, entre le vainqueur de la Grande guerre patriotique et anti-nazie et le bourreau nazi-fasciste des peuples d’Europe occupée. Il est vrai qu’à l’époque, les « Ukrainiens » qui sont aujourd’hui au pouvoir à Kiev au sein d’une junte mise en place et maintenue par l'UE et les USA, étaient aux côtés des nazis…

On peut être contre le régime de Poutine et condamner le nazisme ! Comme on peut être contre le Ku-Klux-Klan sans pour autant soutenir Obama !… Mais « l’anticommunisme a des raisons que la raison ignore » comme le disait notre regretté camarade René Andrieu.

Source

Partager cet article

Repost0

commentaires