Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 08:31

 

Sortez du troupeau, assumez votre conscience. Et voyez

l'étendue du désastre, constatez la faillite de la démocratie

libérale.

Observez cet avenir qui s'assombrit chaque jour davantage, et

qui déçoit tous les espoirs d'une société qui n'est plus qu'une

caricature d'elle-même.

Regardez autour de vous, et réfléchissez : Comment voulez-vous

que ça change ?

Nous vivons dans l'illusion de la démocratie et de la liberté,

mais jamais le Peuple Français n'a été aussi divisé, jamais les

individus n'ont été aussi prisonniers des nouvelles normes de la

superficialité et de la consommation.

Et pendant ce temps, pendant que nous sommes occupés à

chercher dans nos rangs des coupables qui n'y sont pas, pendant

que nous nous demandons quel smartphone nous définit le

mieux en tant qu'individu, un petit groupe de politiciens

corrompus détruit notre pays, nos acquis, notre patrimoine, et,

finalement, nos perspectives d'avenir.

Les seuls vrais responsables sont de cette minorité cravatée, qui

tire sa légitimité du taux d'audience que nous lui accordons à

chaque émission télévisée.

 

Assumons notre conscience : entrons en dissidence.

La situation que nous vivons n'est pas inédite. L'Union

Soviétique offrait en son temps un spectacle similaire : une

idéologie officielle, relayée par des médias acquis au pouvoir ;

des élections inutiles, où tous les candidats défendaient un

programme similaire ; un élan de défiance parcourant la

population, une défiance envers un paysage politique qui ne

représentait plus personne.

Aujourd'hui, nous devons organiser notre résistance à cette

mascarade de démocratie. En refusant de cautionner ce

fonctionnement oligarchique, les abstentionnistes, de plus en

plus nombreux, ouvrent la voie.

Nous entrons peu à peu dans l'ère de la dissidence, où les

résistances individuelles et collectives vont converger vers un

mot d'ordre commun : Ensemble, finissons-en !

Il ne tient qu'à vous de prendre part à cet élan de dissidence.

Il ne s'agit pas d'adhérer ou de payer une quelconque cotisation :

nous ne reproduiront pas les mêmes erreurs. Nous comptons

avant tout sur votre soutien local, votre engagement au sein de

nos unités de terrain : les Brigades de la Dissidence.

Ne perdons plus de temps.

Cessons d'être spectateurs de l'Histoire.

 

En savoir plus : lhttp://la-dissidence.org

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rolland Hénault 14/12/2011 19:11

Oui, cessons d'être les spectateurs de l'histoire. Soyons en les acteurs!