Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 09:16

 

forum.jpgAprès onze années de bénévolat à un rythme soutenu, l’équipe du Forum Léo Ferré a décidé de jeter l’éponge.

L’épuisement, l’âge qui vient, le désir de passer à autre chose, comme les difficultés à maintenir à flot, financièrement, un lieu non subventionné mais auquel s’intéressent un certain nombre d’organismes plus ou moins parasitaires, l’arsenal grossissant de lois, règles et impératifs plus ou moins stupides auquel il convient par ailleurs de se soumettre sous peine de gros ennuis, en sont les causes.

Une programmation a donc été établie jusqu'à la fin du mois de juin 2012. Mais il n’y aura pas, cette année, de rentrée de septembre.

Décision a été prise, unanimement, lors d’une assemblée de l’association Thank you Ferré, propriétaire et gestionnaire du lieu, de le mettre en vente, ce qui sera fait très prochainement.

S’il se trouve des repreneurs intéressés, il va de soi que sera favorisé le projet qui s’inscrira dans la continuité de ce que nous avons réalisé depuis onze ans, à savoir ce que nous avons souvent appelé la défense et la promotion de la chanson d’expression française non crétinisante.

Si tout n’est pas réglé rapidement, ce qui est probable, le Forum Léo-Ferré continuera, à partir de la mi-septembre, d’ouvrir ses portes pour des spectacles publics, mais sous forme de location de salle uniquement. Un certain nombre sont d’ailleurs d’ores et déjà prévus.

C’est une belle histoire qui se termine, initiée en mai 2001 par une poignée de libertaires audacieux, amateurs de chanson poétique, prenant possession d’un local brut de béton pour le transformer en un lieu « habité » qu’une joyeuse bande de bénévoles aura fait vivre onze années durant.

Ce n’est pas triste. C’est la vie…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Odette Estorgues 01/04/2012 15:00

Une très belle histoire finit et c'est bien triste. Cette annonce de Floréal me remet en mémoire la "mort" du festival Notes en bulle qui s'est tenu à Artigues de 1993 à 2003. (Corrigez s'il y a
erreur dans les dates). Je retrouve, encore parfois, des gens ou des artistes que j'ai connus, là-bas, et jamais oubliés. Ce qui est moins triste, ce sont précisément tous les beaux souvenirs
engrangés. OLE