Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 09:28

 

Le directeur des statistiques du Ministère des prisonniers dans l'Etat de Palestine, Abdel Nasser Ferwana, a déclaré que la liste des martyrs du  mouvement national des prisonniers est passée aujourd'hui  à 203 martyrs après l’annonce du décès du  prisonnier Arafat Shaheen Jaradat, ce samedi après-midi dans la prison israélienne de Megiddo en raison d'une crise cardiaque, selon les premières informations publiées par les autorités d'occupation israéliennes.

Ferwana  pense que la torture est la principale raison de la mort du prisonnier, surtout qu’il était en garde à vue  depuis  son arrestation il y a 10 jours. Accusé d'appartenance au Fatah et de résistance à l'occupation, Jaradat a été soumis pendant 10 jours à différentes formes de tortures mortelles légalisées par le législateur israélien dans les prisons israéliennes, en plus de la négligence médicale.
>  
> Ferwana a précisé que des dizaines de prisonniers sont morts juste après leur libération de quelques jours, quelques semaines ou quelques mois par suite de maladies contractées dans les prisons israéliennes comme  dernièrement Ashraf Abu-Drieh,  Zuhair  Lubada ou encore Murad Abu Sakut.
>  
> Israël porte l'entière responsabilité, dit-il, de la mort d’Arafat Shaheen Jaradat, 30 ans, originaire de la ville de Séir, dans le district d’Hébron et de tous ceux qui avaient trouvé la mort dans les prisons et les camps de détention israéliens de réputation notoire, ces crimes odieux perpétrés par  l’occupation  en disent long sur les actes de barbarie et de tortures institutionnalisés par les  geôliers israéliens envers tous les prisonniers.

Israël endosse toute la responsabilité de la vie de tous les prisonniers qui croupissent dans ses prisons, et se doit de les protéger contre toute atteinte à leur vie, selon toutes les normes et conventions internationales.
>  
> Ferwana rappelle que 203 prisonniers ont trouvé la mort dans les prisons israéliennes :

-   71 détenus sont morts sous la torture,

-   51 détenus  sont morts par suite de négligence médicale,

-   74 détenus assassinés immédiatement et volontairement après leur arrestation,

-   7 détenus sont morts par balles suite à des attaques  à l'intérieur des prisons.

Pour la situer, la prison de Megiddo se trouve dans la vallée de Jezréel, dans les limites de la ville de Haïfa, au sud-ouest de la ville d’Afula et au nord-ouest de Jénine, elle a été ouverte aux prisonniers palestiniens dès le début de la première Intifada. Administrée par le ministère de l'armée jusqu'à la fin 2005, elle fut transférée ensuite sous l’autorité des services des prisons.

Les 7 prisonniers qui ont trouvé la mort dans la prison de Megiddo sont:


> - Nidal Zuhdi Omar Deeb, de Ramallah, décède le 08/02/1989 après avoir été abattu.
> - Mohammed  Aldahamin, de Hébron, décède le 12/04/2001 par suite de négligence médicale.
>  - Ahmed Jawabra, du camp d’Arroub à Hébron, décède  le 28/05/2002 par suite de négligence médicale.
> - Bashir Aweys, du camp de réfugiés de Balata à Naplouse décède le 12/08/2003 par suite de négligence médicale.
> - Fawaz Bulbul, de Tulkarem décède le 16/09/2004 par suite de négligence médicale.
>  - Rasim Abu-Ghorra Ghneimat, de Kafr Malik - Ramallah, décède le 27/01/2005 par négligence, dans un incendie qui s'est déclaré dans une section de la prison, dénudée de toute sécurité contre incendie et de plus la direction ne s’est pas précipitée pour sauver les blessés.
> - Arafat Jaradat, de Sa'er dans le district d’Hébron décède  ce soir sous la torture
>    
> Ferwana lance ce soir un appel à toutes les organisations de droits humains et humanitaires, locales, régionales et internationales, pour dénoncer les pratiques  meurtrières perpétrées par Israël contre les détenus, qui ont conduit à la mort de dizaines d'entre eux et atteint des centaines d'autres par une incapacité permanente et de maladies graves, ainsi que la politique de négligence médicale préméditée  poursuivie contre tous les prisonniers, mettant leur vie en danger.

Traduction : Moncef Chahed

Groupe de travail « Prisonniers »

 

http://www.maannews.net/arb/ViewDetails.aspx?ID=568286

 

Partager cet article

Repost0

commentaires