Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 09:57

 

La mairie d’extrême-droite de Bollène a interdit la diffusion du chant, provoquant la colère d’anciens combattants.

Le Chant des Partisans contre la Marseillaise. Lundi dernier à Bollène, dans le Vaucluse, les commémorations de l’appel du 18 Juin ont dégénéré en affrontements sonores.

Au cours de la cérémonie, organisée par la mairie d’extrême-droite, un groupe d’anciens résistants a entonné le Chant des Partisans, qui rend hommage aux résistants morts lors de la Seconde guerre mondiale. Or, ce chant n'est plus au protocole officiel dans la ville depuis 2008, sur décision de la maire Marie-Claude Bompard ( Ligue du Sud), l’épouse de Jacques Bompard, le maire d’Orange, qui a créé ce mouvement, inspiré de la Ligue du Nord italienne.

En guise de réponse, un groupe d’élus s’est alors mis à chanter la Marseillaise, avant que la police municipale n’intervienne pour saisir le matériel de sonorisation qui diffusait le Chant des Partisans.

L’incident a beaucoup choqué Jean Roudil, l’un des interprètes du Chant des Partisans lundi. "Je chantais le Chant des Partisans à 17 ans, je ne vois pas pourquoi à 85 ans on voudrait m'interdire de le chanter et me déclarer hors-la-loi !"

Lire la suite : http://www.europe1.fr/Politique/Le-Chant-des-Partisans-interdit-le-18-juin-1139735/

Partager cet article

Repost0

commentaires