Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 10:39

 

yolande_moreau.jpgAprès la journée du Pape, la Journée de la hausse des carburants, la Journée du cheval qui rend malade, la journée du chômage, la journée des avis nécrologiques, c’est donc encore la Journée de la Femme !

Et dire que certains ne croient pas à l’efficacité de ces journées, qui se répètent tous les ans. J’ai voulu en savoir davantage, j’ai fait un « micro-trottoir » ! D’autres faisaient le trottoir sans micro, à mains nues, ils avaient droit à un micro commissariat et à des micro coups de matraque dans la gueule.

Je reviens sur la journée de la Meuf. Certaines tricheuses en profitent pour faire du « lève vitrine », d’autres, plus habiles, se lancent dans le lèche couilles. Attention, mes sœurs, faut choisir. Lécher la bite d’un SDF, ça rapporte rien ! D’abord les SDF n’embauchent pas de femmes de ménage. Par contre, ils disposent de propriétés plus vastes : tous les trottoirs des grandes villes, tous les trottoirs de tous les villages…Ah ! ils en ont de la veine. Au Vénézuéla, les SDF sont passés de 60 à 27% (statistiques officielles de l’ONU) sous la Présidence de Chavez ! J’ai vu, à la télé, une femme de ménage, heureuse d’avoir eu, grâce à la politique de Chavez, un emploi ! Pas un emploi comme aux « States » pour sucer la bite des gros cochons comme DSK ! Non, un vrai emploi, et elle comprenait l’utilité d’avoir un type comme Chavez à la tête de l’Etat. En France, en Europe, il est difficile d’avoir des bénéfices sur la Régie Renault, sur la SNCF, sur toutes les entreprises, vu qu’il n’y a plus d’entreprises…Voyez le film « Louise Michel » avec ce vieux Siné qui a été de tous les combats contre toutes les oppressions. Eh bien, là, c’est les meufs qui s’attaquent au patron de l’entreprise. Le patron, un couillu pourtant, a embarqué l’outil de production des ouvrières. En pleine nuit !

Alors, elles se vengent, les Meufs, elles vont trucider le patron. Je me répète, mais il faut absolument s’instruire. Lire Swift par exemple, dans sa « Modeste Proposition » et ses « Instructions aux domestiques ». Il voulait pendre un banquier par semaine.

« Tueur de Chefs d’Entreprises », ça devrait être une filière pour le bac ou le BTS. On commence par les voleurs et peu à peu c’est les ouvrières qui dirigent elles-mêmes l’usine. Aujourd’hui, citez-moi un seul patron qui soit pas un gangster, pas un petit artisan, non un vrai maffieux ! Sinon, voyez où se cache la thune. C’est pas toujours où on croit ! Par exemple, le « Canard Enchaîné » distribue les meilleurs salaires de journalistes (entre 6 et 12 000 euros mensuels) et en plus il demandait l’autorisation à Mme Sarkozy avant de revoir la version définitive de l’hebdo, rubrique « Le journal de Carla » ! Ca fait de la peine quand on revoit le « Canard » des origines, celui de Maréchal, fondé en 1915 ! Jusqu’en 1960, le tirage a été de 60 000 exemplaires, et puis avec Michel Gaillard on est passé à près de 500 000 exemplaires ! J’arrête, je vais démoraliser le lecteur mais « Le vrai Canard » c’est un bon livre, démystificateur ! J’ai dévié, un peu ! Passons au Pape. A quoi il servait exactement, cet olibrius nazillon d’origine ? Vous trouvez qu’il manque ? Qu’attend-on exactement pour piller le Vatican ? Faudra envoyer des Meufs, Yolande Moreau en tête, elle aime ça, flinguer les patrons les uns après les autres, tous les papes, les sur papes, les sous papes.

Reste la hausse des carburants : les Meufs en commando, avec une petite formation de 8 jours, elles apprendront à nous servir gratuitement !

Pour les chevaux qui bouffent des cochons, faites-leur confiance aux meufs ! Elles prépareront la pâtée aux vrais cochons, les banquiers qui nous dirigent, elles leurs apporteront une soupe à la mort aux rats, c’est succulent et radical ! Reste le chômage, eh bien là aussi, c’est Yolande Moreau qui nous sauvera. Une meuf, ça peut pas être pire qu’un porteur de seringue ! Mais une journée, c’est court pour réaliser un tel programme, d’autant plus qu’elles seront aussi journalistes et qu’elles devront rédiger les avis nécrologiques. Yolande m’a dit : On fera un Avis global.

« Nous sommes heureux de vous annoncer l’élimination définitive de milliers d’abrutis exploiteurs. Une étiquette de viande de cheval porte leur nom, pour les curieux ! Pas de cérémonie, ni fleurs ni couronnes. On arrose au napalm on fout le feu. »

Le soir, Yolande Moreau sera un peu fatiguée mais toujours enthousiaste. Siné se remettra de son cancer, lève-toi et marche qu’on lui dira ! Et Siné se lèvera et marchera ! Au bras de Yolande !

Ce sera un beau mariage ! Vous offrirez dix litres de Champagne à Siné. Bonne santé à tous !

Partager cet article

Repost0

commentaires