Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 08:58

Le Ministre de l'Intérieur Manuel Valls est en train de mettre en place son plan pour prendre les conducteurs en tenaille : baisser les limitations de vitesse sur toutes les routes, et augmenter le nombre de radars.

Aidez-nous à lui faire barrage !

Depuis le début de l'offensive l'été dernier, la Ligue de Défense des Conducteurs est en première ligne pour contrecarrer ce plan anti-vitesse et défendre les conducteurs.

La bataille est loin d'être terminée, et notre mouvement a besoin du soutien du plus grand nombre de conducteurs possible pour continuer à mener efficacement le combat.

POUR SOUTENIR LES ACTIONS DE LA LIGUE DE DÉFENSE DES CONDUCTEURS, CLIQUEZ ICI.

Voici ce que nous avons déjà réussi à éviter, ensemble, jusque-là :

12 juillet 2013 : Manuel Valls tente un passage en force en annonçant à brûle-pourpoint qu'il va baisser les limitations de vitesse sur toutes les routes de France, et que c'est "inéluctable".

La Ligue de Défense des Conducteurs organise la riposte en mobilisant un million de conducteurs. Notre équipe est reçue au Ministère, et plus personne ne parle du projet.

Mais voici que, quelques mois plus tard, Manuel Valls tente une nouvelle approche, plus sournoise :

Une "expérimentation" du 80 km/h sur route... dans la moitié des régions françaises ! Pour une généralisation à l'autre moitié quelques mois plus tard ?

Pour éviter que quiconque tombe dans le panneau, notre association révèle instantanément l'affaire sur la place publique, et notre pétition "Non à la baisse des limitations de vitesse" atteint 1,5 million de signatures.

En parallèle, nous nous allions avec l'Automobile club des Avocats pour contester la baisse de la limitation de vitesse sur le périphérique parisien : en lançant ensemble un recours au Conseil d'Etat, nous espérons bien obtenir une jurisprudence qui mettra un frein à ce genre d'initiative dans toutes les villes de France !

A chaque offensive du gouvernement pour imposer encore plus de répression injustifiée sur la route, nous organisons la riposte. Mais le plus gros reste encore à faire...

Car à votre avis, qu'est-ce-qui permet à Manuel Valls d'annoncer tranquillement qu'il va baisser les vitesses et augmenter les contrôles radar, sans provoquer un scandale national ?

C'est parce qu'il cache tout ceci derrière un alibi imparable : la "sécurité".

Il maintient même un comité d'"experts" qui sont, bizarrement, tous d'accord avec lui.

Dans leur dernier rapport par exemple, savez-vous ce qu’ils préconisent pour diminuer la mortalité sur la route ? "Agir sur la distribution des vitesses".

Comment ? Grâce à "deux mesures essentielles : renforcer le CSA (Contrôle sanction automatisé) et/ou diminuer les VMA (Vitesses maximales autorisées)"

En clair, prendre en tenaille les conducteurs entre la baisse des limitations et l'augmentation des contrôles-radar.

Exactement le plan de Manuel Valls, légitimé par l’alibi "sécurité routière", pour le faire accepter à l'opinion publique !

C’est cet alibi que nous devons démonter, à tout prix, pour stopper net le plan de renforcement de la répression du Ministre de l’intérieur.

Ici à l'association, nous travaillons sur le sujet depuis plusieurs années. Nous avons publié une étude scientifique qui démontre que les formules mathématiques utilisées pour justifier la frénésie anti-vitesse des autorités sont en fait erronées, et omettent des facteurs d'analyse primordiaux.

Nous allons enfoncer le clou le 22 avril prochain lors d'un colloque sur la vitesse que nous organisons au Sénat, et où nous allons faire intervenir des experts (médecin, mathématicien, pilote automobile, commissaire de police…) qui, eux, ont des analyses bien différentes des thèses officielles.

Et surtout, nous allons continuer à informer, encore et encore, le plus grand nombre de Français possible, pour contrecarrer la propagande officielle.

Ce n'est qu'en continuant à produire la contre-information et à la diffuser le plus largement possible à travers le pays que nous pourrons en finir avec l'alibi sécuritaire qui légitime toujours plus de répression.

Et pour ça, pour continuer tout ce travail indispensable, notre association ne peut compter que sur des citoyens engagés comme vous, qui en ont assez que les autorités prétendent les protéger, pour mieux les taxer !

L'enjeu est primordial : si personne ne croit plus à la propagande gouvernementale...

... si nous arrivons à retourner l'opinion publique de notre côté...

... alors les autorités n'auront plus aucune légitimité pour imposer plus de répression.

Aussi, je me permets de vous demander : pouvez-vous contribuer, aujourd'hui, au financement de nos actions pour en finir avec la répression absurde qu'on nous impose sur les routes ?

Vous pouvez participer en donnant 15 euros, 30 euros, ou 50 euros. Certains donnent entre 100 et 200 euros, d'autres ne peuvent pas se permettre plus que 10 euros, mais l'important, c'est que chacun participe selon ses moyens.

Car en face, les pouvoirs publics ne laisseront pas facilement s'échapper la poule aux œufs d'or. Et Manuel Valls compte bien aller au bout de son plan pour baisser les limitations et augmenter les contrôles radar.

Ensemble, nous allons montrer que nous sommes nombreux, organisés, et déterminés à ne pas nous laisser faire.

Merci par avance pour votre engagement.

Très cordialement,

JE SOUTIENS LA LIGUE DE DÉFENSE DES CONDUCTEURS

Partager cet article

Repost0

commentaires