Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 08:48

 

Des Forces spéciales de l'armée israélienne ont attaqué le Théâtre de la Liberté situé dans le camp de réfugiés de Jénine à approximativement 3h30 ce matin.

Ahmed Nasser Matahen, le gardien de nuit qui est aussi un étudiant technicien du Théâtre a été réveillé par le bruit provoqué par de lourds blocs de pierre projetés sur l'entrée du bâtiment. Quand il a ouvert la porte, celui-ci a constaté que le théâtre était entouré par des Forces spéciales de l'armée Israéliennes masqués et lourdement armés. Celui-ci a déclaré que l'armée jetait de lourds blocs de pierre sur le théâtre, "ils m'ont dit d'ouvrir la porte. Ils m'ont dit de lever les bras et forcé à baisser mon pantalon. Je pensais que ma dernière heure était venue, qu'ils voulaient me tuer. Mon frère qui se trouvait avec moi a été menotté".

Le régisseur général, Adnan Naghnaghiye, et un membre du conseil d'administration, Bilal Saadi, ont été arrêtés et conduits à une destination inconnue. Quand le directeur général du Théâtre, Jacob Gough, de nationalité britannique et le co-fondateur du Théâtre, Jonathan Stanzack, de nationalité suédoise, sont arrives sur les lieux ils ont été maintenus à l'écart près d'une famille avec 4 jeunes enfants et entourés d'environ 50 soldats israéliens en armes.

Jonatan a déclaré: "A chaque fois que nous essayions de leur dire qu'ils s'attaquaient à un site culturel et arrêtaient des membres d'un théâtre, nous étions forcés de nous taire et menacés d'être battus. J'ai essayé de contacter l'administration civile de l'armée pour obtenir des éclaircissements sur ce qui se passait mais le responsable m'a raccroché au nez".

Pour plus d'information, merci de contacter directement :

jacobllyr@hotmail.co.uk

jonatan.stanczak@gmail.com

Partager cet article

Repost0

commentaires