Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 09:17
Marre des winners, des traders, des vainqueurs, des premiers de la classe et de tous les gagnants en général ? Les Perdants sont pour vous.
Les Perdants... C'est ainsi que Philippe Ayraud a choisi d'intituler son nouveau recueil de nouvelles, recueil que j'ai eu le privilège et la fierté de préfacer.
Ce qu'en dit l'éditeur : "D’une grande diversité de tons, de points de vue et de registres, ces nouvelles trouvent leur unité profonde dans le thème des perdants. Trajectoires individuelles broyées, destins collectifs modifiés : les protagonistes de ces vingt-cinq récits inédits apprennent à leurs dépens, et pour reprendre la formule de Cioran, l’inconvénient d’être né. Le lecteur y croise d’humbles anonymes nés de la fiction, mais aussi, de Karl Marx et Bakounine au groupe néo punk Joy Division, quelques célébrités de l’Histoire. Le tout porté par une écriture visuelle et une bande-son très présente, comme le souligne Stéphane Beau dans sa préface."
 Vous ne saviez peut-être pas quoi acheter pour les prochaines fêtes des pères et des mères ?

 

Les Perdants, Philippe Ayraud
Editions Durand Peyroles, 2013, 14 €
A commander chez :
philippe.ayraud@wanadoo.fr
ou en librairie

Partager cet article

Repost0

commentaires