Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 10:23

Depuis des décennies, l’Occident vit grâce aux richesses de ceux qu’ils nomment « pauvres », les Africains. C’est indéniable et ne se discute même pas. Hormis l’ex président Valéry Giscard d’Estaing, aucun autre occidental n’a payé de ses crimes ou malversations à l’encontre de l’Afrique. Des Bush père et fils, en passant par Nicolas Sarkozy, piller le sud ou tuer impunément les Africains n’est pas un problème, l’absolution étant toujours au bout du couloir. 

Comment peut-on expliquer le retour dans l’arène politique d’un Nicolas Sarkozy ? En effet, les experts judiciaires ont tranché. Sans réserve. Saisis collégialement, en septembre, par les juges René Cros et Emmanuelle Legrand, trois experts en écritures ont conclu le 6 novembre que la signature figurant sur un document libyen publié par Mediapart, fin avril 2012, est « de la main de Moussa Koussa », l’ancien chef des services secrets du régime Kadhafi. Il s’agissait du financement de sa campagne de 2007. Donc, de l’illégalité même de cette élection puisqu’il a été financé par des fonds étrangers en l’occurrence du frère Guide Mouammar Kadhafi. Tiens, le « dictateur » !

Toutes les guerres de prédation de l’Occident, qui s’habille toujours d’oripeaux élogieux -, humanitaire, démocratie, liberté…etc-, ne sont que rapine, violence et pillage des ressources du sud. La vie d’un Africain ne représente absolument rien pour les dirigeants occidentaux car, c’est d’eux qu’il s’agit et non des peuples. Ces vampires, donc des suceurs de sang, ne reculent devant rien pour tuer, infantiliser. Leurs armes: l’ONU, la CPI, les industries d’armement et les ONG qu’ils financent pour mettre en place leurs desseins criminels.

Lire l'article

Partager cet article
Repost0

commentaires